Suivez-nous
poupees-kokeshi-japon-star-wars-artisanat

Economie

Quand l’artisanat traditionnel japonais surfe sur le succès de Star Wars

Quand l’artisanat traditionnel japonais surfe sur le succès de Star Wars

Un fabricant de poupées Kokeshi a du mal à répondre à la demande depuis qu’il propose des modèles inspirés du dernier film Star Wars.

 

« Je suis tellement occupé à créer des poupées Kokeshi que je suis obligé de faire des heures supplémentaires tous les jours », a déclaré Yoshihiro Okamoto, 43 ans, qui a vendu plus de 1500 de ces poupées, hautes de 10 cm et fabriquées à la main.

poupée-kokeshi-japon-artisanatLes poupées Kokeshi sont des poupées en bois reconnaissables grâce à leur large tête et à leur tronc cylindrique. Chaque unité, en cornouiller blanc séché durant deux ans, prend deux semaines à être fabriqué.

01C’est Okamoto, le propriétaire et représentant de la troisième génération de l’atelier de fabrication Usaburo Kokeshi, qui a opté pour une apparence « kawaii », éloigné de leur design original.

02Okamoto a indiqué avoir été « complètement fasciné par la saga Star Wars après avoir vu le film “Le Retour du Jedi” alors qu’il était encore à l’école primaire ».

Afin de relancer la popularité de l’artisanat traditionnel auprès des Japonais, il s’est mis à créer des poupées Kokeshi basées sur les personnages de Disney il y a quelques années.

03Cela l’a alors mené à demander une licence d’exploitation à Disney en Février 2014, qui l’a ensuite permis de fabriquer des personnages Star Wars.

Comptez 5400 yens (41,70 €) pour être l’heureux propriétaire d’une de ces poupées. Vous serez heureux d’apprendre que l’atelier livre à l’étranger.

04

05Source: Asahi Shimbun

Discussions

10 commentaires

10 Comments

  1. Lara Ferreira

    30 décembre 2015 à 11:51

    Maxime Hairmax Ellenrieder

  2. Florian Pain

    30 décembre 2015 à 12:03

    C’est possible d’avoir le lien de ça boutique

  3. Sophie Cht

    30 décembre 2015 à 12:06

    Morgan Supertramp

  4. Nanou Noona

    30 décembre 2015 à 13:25

  5. Jennifer Lutte

    30 décembre 2015 à 20:26

    Khoa Truong Laury L. Truong un beau compromis entre l’artisanat japonais et Star Wars 😀

  6. Philippe Chrétien

    31 décembre 2015 à 09:04

    Chloé

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire Se connecter

Répondre

Voir plus d'articles Economie