Suivez-nous
ili-logbar-kiss-japon-harcelement

Technologie

La pub génante d’un traducteur de poche qui permettrait d’embrasser un maximum de Japonaises

La pub génante d’un traducteur de poche qui permettrait d’embrasser un maximum de Japonaises

Un dispositif de traduction portable a récemment fait le buzz sur Internet, non pas pour sa capacité à traduire directement une conversation anglaise en japonais mais pour sa vidéo promotionnelle.

 

La société japonaise Logbar vient de lancer un nouveau dispositif de traduction instantanée appelé ili. Celui-ci est capable de traduire directement une discussion en Anglais, en Chinois et en Japonais.

A l’approche des Jeux olympiques de Tokyo, et du nouvel essor dans la promotion du tourisme international au Japon, l’intérêt pour de tels dispositifs (tels que les mégaphones multilingues dans les aéroports) n’a fait que grossir et leur bénéfice peuvent être clairement apprécié par les Japonais et les étrangers.

ili-traducteur-de-poche-logbar-japonIl s’agit donc d’un concept fantastique aux nombreuses applications pratiques que ce soit dans le cadre touristique ou professionnel.

Cependant LogBar a décidé de promouvoir son produit d’une façon plutôt étrange, en mettant en scène un Anglais cherchant à tout prix à embrasser des Japonaises.

Nous ne doutons pas qu’avec un tel produit, certaines personnes feront de même mais il est assez bizarre de voir dans une vidéo promotionnelle un homme en manque d’amour passer sa journée à harceler des jeunes femmes.

harcelement-ili-japon-traducteur-femmes-japonaisesAlors que certaines en rigolent, cela devient plus gênant quand certaines femmes, dans une situation inconfortable, sont contraintes de fuir.

Attendez ! J'ai pas fini de vous harceler !

Attendez ! J’ai pas fini de vous harceler !

Il s’agit d’un concept génial, bien que la traduction ne soit pas encore parfaite, et aidera sans doute beaucoup de touristes, mais si le but d’ili est de « Dire au revoir à toutes les barrières linguistiques » comme son slogan l’indique, créer une vidéo promotionnelle traitant les femmes comme des cibles vivantes n’est sans doute pas la meilleure tactique à adopter.

 

Discussions

48 commentaires

48 Comments

  1. Monkkey Man

    10 janvier 2016 à 11:14

    le mec est un connard, par contre le produit est génial (si ça marche vraiment)

  2. Asia Coco

    10 janvier 2016 à 11:15

    Non c’était juste pour montrer comment fonctionner le produit apres pour les bisous c’est lui qui demander mais genial comme produit

  3. ソフィアン クルリ

    10 janvier 2016 à 11:19

    le but final du produit n’est pas d’embrasser un max de japonaise, le titre n’est pas approprié 🙂

    • C’est pour cela que le verbe permettre est au conditionnel

    • ソフィアン クルリ

      10 janvier 2016 à 11:23

      bah ca c’est vous qui le dites lol mais bon pourquoi pas

    • Marine Firea Wolf

      10 janvier 2016 à 11:28

      Euh, le conditionnel ne suffit pas à dire qu’on ne cautionne pas un tel harcèlement sexuel… Là on dirait plutôt que vous faites la promotion de ce dispositif.

    • ソフィアン クルリ

      10 janvier 2016 à 11:31

      Marine Firea Wolf Marine demander s’il est possible d’embrasser une femme ce n’est pas du harcèlement sexuel.. la forcée à embrasser quelqu’un, la oui. Enfin c’est comme ca que je vois les choses

    • Marine Firea Wolf Suffit de lire l’article pour comprendre que ce n’est pas le cas :p

    • Marine Firea Wolf

      10 janvier 2016 à 11:41

      Effectivement. J’ai juste l’impression que ce titre est accrocheur, et pourrait attirer des gens qui ne liront pas forcément l’article jusqu’à la fin et se diront “c’est quand même cool si je peux pécho des japonaises avec ça”, ou encore que les personnes qui ne verraient que le titre de l’article (comme on le fait souvent sur internet, on ne va pas forcément lire tous les articles qu’on croise sur les réseaux) ne retiendraient que cette info : dispositif = embrasser japonaises.

    • Thomas Delille

      10 janvier 2016 à 11:46

      Ouch, ce qu’il ne faut pas lire quand même… le harcélement sexuel n’est pas forcément physique mais aussi (surtout) oral : quand qqn dit à toutes les filles qui passent qu’elles sont bien jolies (et si elles ont pas un 06 ou si elles veulent pas passer la nuit avec toi, etc.), c’est du harcélement sexuel, et pourtant y a pas de contact. Si y a contact, c’est un viol, point barre.
      Donc oui, MVDD (mon voisin du dessus) demander à toutes les filles qui passent si on peut les embrasser, c’est bel et bien du harcélement sexuel.

    • Jeremy Luciol

      10 janvier 2016 à 11:50

      C’est surtout qu’au Japon les japonaise ne savent pas tellement dire non… Beaucoup de touristes y vont et pousse un peu et arrive à leur fin car elle ne sont pas ” farouche “… D’ailleurs ça avais fait polémique il y a quelques temps car un mec en avais fait l’apologie via vidéo et c’était juste dégoûtant à voir… Il prenais la tête des passante et les foutais dans son entre jambe et elle ne disait presque rien…

    • Christophe Prudentos

      10 janvier 2016 à 11:59

      Marine Firea Wolf je pensais être le seul à l’avoir remarqué…

    • ソフィアン クルリ

      10 janvier 2016 à 12:00

      n’importe quoi, demander un 06 c’est du harcelement sexuel ? faut arrêter la 😉 bien évidemment il y a des circonstances particulieres, si on regarde la loi de toute façon c’est très compliqué de déterminer ce qu’est réellement du harcelement sexuel, par exemple le lieu : (au travail), la gestuelle, le comportement.. etc etc

    • Kelly Glarner

      10 janvier 2016 à 12:03

      Merci Thomas Delille! Qu’est ce qu’il faut pas lire quand même… et franchement je sais pas si t as vu la vidéo mais comme dit Jeremy Luciol certaines femmes japonaises ont du mal à dire non. Et c’est clairement le cas d une qui commence à se faire embrasser de force dans la vidéo et qui n arrive rien à dire ou à faire. Franchement cette vidéo me met vraiment mal à l’aise ! Qu’il demande à embrasser. Bon. Euh. Voilà. Encore ça peut passer vu qu’il le dit de manière polie. Mais qu’il court derrière les femmes qui s enfuient, qu’il force un contact physique en prenant l épaule et en disant “allez viens c’est rien qu’un bisou ça ce fait en Angleterre”, ou qu’il attend pas la réponse de la femme et profite qu’elle soit en plein bug et soit figé pour la pousser et l embrasser…. euh non désolée C’EST du harcèlement et ça me met vraiment mal à l’aise de regarder certaines ou on voit clairement qu’elles sont effrayées. Mais bon.

    • ソフィアン クルリ

      10 janvier 2016 à 12:03

      le gars de la vidéo est courtois, il n’a pas l’air d’insister 50 000 fois.. à vous écouter un free hug c’est du harcelement sexuel.. la femme qui l’embrasse est consentente hein il ne l’a pas forcé, pareil celle qui l’embrasse sur la joue, moi cette vidéo m’a fait sourrire en tout cas 🙂

    • Kelly Glarner

      10 janvier 2016 à 12:06

      Il n’a pas l’air d insister ? IL A PAS L’AIR D INSISTER??? On a pas du voir la même vidéo alors. Ou bien tu trouves toi même normale de forcer la main et de courir après les femmes qui detalent!

    • ソフィアン クルリ

      10 janvier 2016 à 12:11

      oui je maintiens il l’a met à l’aise il voit qu’il y a moyen, en plus elle tend la bouche que demande le peuple 😀 vous inquietez pas les japonaises savent se défendre. Et a vous lire il n ‘y a que les touristes qui sont pervers, renseignez vous sur les mains au fesse dans les transports au japon, il y a des wagons réserver uniquement aux femmes à certaines heures pour “lutter” contre ce probleme, on est loin d’être tous des gros pervers profitant de la pseudo timidité des japonaises/

    • Kelly Glarner

      10 janvier 2016 à 12:15

      Perso jai jamais dit qu il y avait que les hommes étrangers qui profitaient… et oui il y en a qui peuvent comme la fille qui detale et l autre qui le frappe avec son sac avant de detaler. Maintenant faut se demander ce qu’il a dit pour en arriver là (et pour continuer à courir apres). Mais il y en a aussi qui n arrive pas. Mais bon.

    • Ophélie Fouilloux

      10 janvier 2016 à 12:54

      Un free hugs est une sorte d’harcèlement sexuel oui, surtout quand les gens te demandent pas, et c’est du vécu.

    • Othilie Hestia Inori

      10 janvier 2016 à 16:28

      c’est vraiment dommage de s’être servi de ça pour faire la pub de cet objet super utile, si seulement les étrangers avec des caméras qui abordent les japonaises arrêtaient de leur demander de les embrasser (ils ne le font pas tous mais une bonne partie oui) et pouvaient avoir des discussions variées et normales, cela vendrait encore plus le produit je pense ! pouvoir parler normalement sans connaître par coeur la langue et communiquer librement sur n’importe quel sujet serait d’une grande utilité ! et le titre de l’article n’est pas bon, il ne reflète pas la véritable utilité de cet objet (qui n’est non plus pas montrée dans cette vidéo).

  4. Thomas Delille

    10 janvier 2016 à 11:52

    Le mec craint vraiment, j’espère juste que c’est pas la pub officielle du produit, car ils se tirent une balle dans le pied, alors que l”objet parait prometteur.
    Surtout que ça coutait quoi de demander des trucs UTILES avec, par exemple “combien coute ceci” “comment aller là bas” “où trouver telle chose”. Non, le mec harcèle et abuse de femmes qui parfois se trouvent bien mal à l’aise de pouvoir dire non. (La seule qui détalle -à raison-, la vidéo la fait passer pour folle… suuuuper)

  5. Bachir Oulhaci

    10 janvier 2016 à 12:31

    c’est un très bon instrument de traduction 🙂

  6. Bachir Oulhaci

    10 janvier 2016 à 12:31

    et quand on vois la vidéo les filles japonaise sont pudique et je trouve que c’est magnifique 🙂

  7. Bastien Moulin

    10 janvier 2016 à 13:11

    Pas mal comme produit ! Après le prix

  8. Clement Vincent

    10 janvier 2016 à 14:14

    le produit a l’air style mais le gars est un dechet

  9. Jean Louis Saint Requier

    10 janvier 2016 à 14:42

    julien blanc est de retour au japon

  10. Angela Deurvillier

    10 janvier 2016 à 15:32

    Ah bah voila, c’est de ça dont je vous parlais hier, Francine Dondja, Soho

    • Francine Dondja

      10 janvier 2016 à 15:38

      Bah justement comme je m’en doutais c’est un autre type qui fait comme ce connard de Julien Blanc. C’est sûre que le traducteur est vraiment sympa en soi, mais c’est vraiment pathétique ce genre de pub et en plus avec ce sale pervers. Sérieusement, j’ai l’impression que les autorités attendent que ce genre de personne viole carrément une femme pour les arrêter… Ce qu’ils font avec cette pub c’est tout simplement de promouvoir le harcèlement de rue. Et rien que pour ça, pour rien au monde je ne vais utiliser ce produit, ça me donne limite la gerbe =__= (Soho Chan, à voir)

  11. Yann Impact

    10 janvier 2016 à 16:03

    Comment gâcher le lancement d’un bon produit avec une campagne de pub désastreuse ! mdr

  12. Benoît Adam

    10 janvier 2016 à 16:04

    On peut déconner avec les japonnaises mais y’a une limite à pas franchir bordel…

  13. Elisa Decottignies Eli-Zeld

    10 janvier 2016 à 19:19

    Ça ne vaudra jamais l’apprentissage d’une langue en profondeur. Même si ce n’est pas une mauvaise idée.

  14. Reito Neo

    10 janvier 2016 à 21:32

    Perso j’ai vue la pub , et j’ai adoré l’idée de cet objet qui serais vraiment utile pour ceux qui ont du mal a tenir une conversation avec des étrangers ( comme moi haha)
    Mais j’ai vraiment trouvé stupide les questions que le mec posait quoi . Comme si on était pas déja assez mal vue haha

  15. Aroshi Nicolas

    11 janvier 2016 à 05:29

    Julien Blanc’s starter pack 2016 *fuis*

  16. Adrien Mouchoux

    11 janvier 2016 à 06:56

    Ils auraient pu trouver mieux comme idée de publicité :/ à croire qu’ils ne visent que des clients qui ne pensent qu’à une chose : draguer un max de japonaises :/ ça reste dommage car c’est un outil à mon sens très utile.

  17. David Rossetti

    11 janvier 2016 à 14:09

    Vous me rassurez, la video a été partagée dans la page “Futurism” et je me demandais si j’étais le seul que ça dérangeait…

  18. Al

    17 janvier 2016 à 18:29

    La réaction de la plupart des occidentaux face à cette pub est tout même hallucinante. C’est une pub, c’est donc monté, de plus ce n’est pas du harcèlement et la mise en scène n’est pas obscène, violente ou dégradante. Les gens s’offusquent pour rien, le monde se perd, et surtout le monde occidental. Beaucoup trop d’occidentaux ne savent plus faire la part des choses, tous abreuvés de conneries soixante-huitardes à commencer par le féminisme (qui n’a rien à voir avec l’égalité de droit homme-femme).

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire Se connecter

Répondre

Voir plus d'articles Technologie