Lorsque les clients se rendront au magasin principal de Mitsukoshi, situé dans le quartier de Nihonbashi à Tokyo, ils auront désormais la surprise de se retrouver nez à nez avec Aico Chihira, une hôtesse d’accueil pas comme les autres.

 

Développée par Toshiba, Aico Chihira est un robot humanoïde qui accueillera les clients le 21 et le 22 avril au point informations situé au premier étage du magasin, près de la sortie Muromachi.

Lors de sa venue, Aico fournira aux clients des informations sur les services proposés par le magasin, et sera également capable d’informer sur les événements prévus.

La peau de cet humanoïde, haut d’1,65 m, est à base de silicone. Ses lèvres bougent en synchronisation avec le son de sa voix, ainsi que ses expressions faciales. Elle est également capable de communiquer en langue des signes.

Il sera également possible de la voir du 22 Avril au 5 mai, au septième étage du magasin où Toshiba présentera certaines de ses dernières innovations technologiques.

Discussions

7 Réponses

    • Zobylamouche

      heuuuu ! Ca m’etonnerait qu’aucun « humain » ne veuille ce poste. Mitsukoshi a Nihonbashi ca doit etre bien remunere ! Non, les japonais sont tres interesses par la robotique et les avancees technologiques donc l’android a ete mis a un poste bien a la vue de tout le monde.

  1. Kingslayerrr

    C’est super flippant, je changerais de magasin direct … Rien que pour pouvoir parler avec un véritable être humain, même quelqu’un de désagréable. :((

  2. petit joueur

    c’est toujours la veille rengaine la machine prend le boulot des hommes, oui mais uniquement parceque le consommateur prefere payer moins cher, et l’argent économisé servira a acheter d’autres chose la ou y a d’autre emplois.
    imaginez sans machines tout vos produits tv pc voiture etc seraient 10x plus cher, et vous auriez pas les moyen de les acheter.

    • Kaizoku

      Et comment tu croyais qu’on faisait à l’époque ? C’était encore du travail de qualité, fait à la main, des objets qui duraient tout une vie, maintenant on vie dans une société de consommation ou on achète les mêmes produits une fois par an. Il faut ce réveiller !

Laisser un commentaire