Le Japon commémore aujourd’hui le 3ème anniversaire du séisme et du tsunami qui ont dévasté le nord-est du pays le 11 mars 2011.

 

Un séisme de magnitude 9 a frappé le nord-est du Japon il y a trois ans, provoquant des vagues de plus de 10 mètres de hauteur. Le tsunami a frappé les régions du Tohoku et du Kanto, sur la côte pacifique.

L’Agence de la police nationale précise que plus de 18,500 personnes ont perdu la vie ou ont disparu. Près de 3000 autres sont mortes en tentant de fuir leurs maisons.

Le gouvernement indique que plus de 250 000 personnes vivaient toujours dans des habitations temporaires en février.

Le travail de construction de nouvelles habitations dans des zones surélevées est en retard sur l’échéancier.

Le gouvernement prévoit de construire 30,000 habitations publiques, mais seulement 3 % d’entre elles ont été complétées à ce jour.

Le combustible nucléaire de trois réacteurs a fondu à la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi suite au tremblement de terre et au tsunami, mais la cause précise de l’accident reste inconnue. Comment d’énormes quantités de substances radioactives se sont échappées des réacteurs demeure également sans réponse claire.

L’opérateur de la centrale est actuellement confronté à une accumulation de l’eau radioactive utilisée pour refroidir le combustible nucléaire.

Les autorités évaluent qu’il faudra 40 ans avant que la centrale ne soit démantelée.

 

)

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

 

Discussions

Laisser un commentaire