Innovation, voilà le mot derrière la Tokyo Design Week, qui a été renommée cette année en Tokyo Genius Expo. Depuis 2005, cette exposition attirant plus de 100 000 visiteurs, rassemble tous les ans des visionnaires venant des 4 coins du monde afin de mettre en valeur leur travail.

 

Cette année, une innovation a volé la vedette lors de l’exposition : Asuna.

 

asuna-robot-JaponAsuna est un androïde hyperréaliste fabriqué à l’image d’une adolescente de 15 ans. Chaque détail que ce soit sa peau, ses yeux ou ses cheveux ressemblent comme deux gouttes d’eau à une humaine.

Conçu par les génies de la robotique de la société A-Lab, cet androïde est également capable de parler aux gens.

La réaction à la vue d’un androïde aussi réaliste provoque deux réactions distinctes. Certains trouvent ca dérangeant qu’il puisse ressembler autant à un humain, d’autres l’accueillent très bien, trouvant ça génial d’avoir un tel « compagnon du futur ».

Selon les blogs et site d’actualité japonais, Asuna peut être la clé pour surmonter la « Vallée dérangeante ».

 

La vallée dérangeante (de l’anglais uncanny valley), est une théorie scientifique du roboticien japonais Masahiro Mori, publiée pour la première fois en 1970, selon laquelle plus un robot androïde est similaire à un être humain, plus ses imperfections nous paraissent monstrueuses.

Ainsi, certains observateurs seront plus à l’aise en face d’un robot clairement artificiel que devant un robot doté d’une peau, de vêtements et d’un visage pouvant passer pour humain.

La théorie prévoit cependant qu’au-delà d’un certain niveau de perfection dans l’imitation, les robots humanoïdes sont beaucoup mieux acceptés. C’est pour cela qu’est utilisé le terme de vallée : il s’agit d’une zone à franchir dans laquelle chaque progrès fait vers l’imitation humaine amènera plus de rejet avant de finalement amener une acceptation plus grande.

Wikipédia

 

Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessous, il existe un vrai fossé à traverser avant qu’un androïde soit bien accepté par l’humain.

vallée-dérangeante-androide-japon

Si tout se passe comme prévu par A-Lab, les androïdes tels qu’Asuna seront capables d’attirer les gens, plutôt que de les éloigner. Reste à savoir désormais s’ils comptent améliorer son intelligence artificielle afin de créer les premier persocom (voir Chobits 😉 ).

Si vous souhaitez en savoir plus sur Asuna, vous pouvez visiter le site Web de A-Lab.

 

Source: blogos.com || Image : ARA

 

Discussions

6 Réponses

  1. Hohenheim

    C’est rigolo moi je suis d’origine indienne . Étrangement j’ai l’impression que la robotique humanoïde ne fait peur qu’aux occidentaux . Je comprend pas ce malaise que vous avez .

    • caligula63

      Et encore, t’as oublié Bender de Futurama…
      Ouais, bon, désolé, mais je ne peux pas m’empêcher de rire lorsque j’imagine un croisement entre Christine (la voiture diabolique de Stephen King) et Chukky (la poupée maléfique elle aussi)…
      Chukkine, la poupée mécanique infernale. Cela ferait un beau titre de film (série Z+), à peu près aussi bon que les Sushis Maléfiques vus sur ce site…

  2. Al

    Ce qui est marrant c’est de voir des gens retombaient sur terre lorsqu’on commence à faire des choses intéressantes (dans ce cas là des androïdes), alors qu’ils sont les premiers à détruire la société et ses fondements. J’ai personnellement bien plus peur de la façon dont certaines personnes détruisent nos sociétés que de ces robots, je pense même que ces robots peuvent être une part des solutions à de nombreux problèmes.
    Après en terme de robot, c’est vaste, et ceux dont on devrait avoir peur ce sont les robots conçus pour faire la guerre (cf. DARPA).

  3. oro77

    Pourquoi tous les robots faits par les japonais sont des jeunes filles (si possible mineures), est ce un hasard ? Je ne crois pas … de même pour la réalité virtuelle(Morpheus) de Harada.

Laisser un commentaire