Après l’ouverture d’un centre de réalité virtuelle à Odaiba, Tokyo continue de surfer sur cette nouvelle technologie avec l’arrivée d’un jeu de tir contre des zombies et une maison d’horreur.

 

Si les expériences proposées au VR Zone Project I can vous semblent bien trop calmes et que vous désirez enfiler des lunettes de réalité virtuelle pour vous défouler, les nouvelles attractions « Zéro Latency » et « VR ikiningyō no ma » (la salle des poupée vivantes) devraient vous plaire.

Deux attractions disponibles dès cet été au Tokyo Joypolis à Odaiba.

zero latency-tokyo-joypolis

Çà va chier Colonel !

Zéro Latency VR est développé par une société australienne. Dans ce jeu, des équipes de 6 joueurs seront invitées à porter des casques, un sac à dos et une arme puis seront placées dans un entrepôt à l’échelle du monde virtuel.

Plus de détails, tels que les tarifs, seront annoncés dans les semaines à venir mais d’après les images, on peut s’attendre à un Resident Evil-like.

L’attraction « VR ikiningyō no ma » (la salle des poupée vivantes) a quant à elle été créée au Japon. Vous vous retrouverez en plein milieu d’un temple abandonné au lourd passé. Âmes sensibles s’abstenir ! Comptez ¥ 600 (5 €) la session avec un maximum de 8 participants.プリントSource : Japan trends

Discussions

42 Réponses

Laisser un commentaire