Les confiseries japonaises sont connues pour leur douceur modérée et leur présentation soignée. Voici 9 délicieux et ravissants wagashi :

Anmitsu

anmitsu

L’Anmitsu est fait d’anko (pâte de haricot rouge), de gelée d’agar-agar sans calorie et de fruits nappés de sirop de sucre brun. On le trouve fréquemment dans les boutiques de thé avec lequel il est justement agréable de le consommer.

Une variante dans laquelle on a ajouté des petites boules de mochi blanches

 

Taiyaki

taiyaki

Ce gâteau en forme de dorade est fourré habituellement d’anko mais on peut en trouver fourrés de chocolat ou de crème anglaise. A déguster à la sortie du moule !

 

Mitarashi Dango

Mitarashi-dango

Ce sont des boules de mochi recouverts d’une sauce gluante faite de sucre et de sauce soja. Les voir et humer leur parfum ouvrent l’appétit.

 

Rakugan

rakugan

Ces friandises fondent dans la bouche et y exhalent leur douceur. C’est une élégante sucrerie japonaise.

C’est une confiserie dure composée d’un mélange de farine de riz, de sirop d’amidon, de sucre et de colorant alimentaire que l’on coule dans des moules. Puis on presse ensemble deux moitiés garnies d’anko, d’haricots rouges azuki, de châtaignes ou d’un autre fourrage.

 

Konpeito

Kompeito_konpeito

Il ne faut pas moins d’une à deux semaines pour confectionner ces petits bonbons de sucre coloré et parfumé.

Ningyoyaki

Ningyoyaki

Ces pâtisseries sont faites d’une pâte modelée en forme de visage remplie d’anko. Parfois les gens hésitent à les manger en voyant les expressions sur les visages.

Mizu Youkan

Mizu Youkan

La confiserie zéro calorie par excellence ! C’est une gelée japonaise d’agar-agar sans calorie, d’un soupçon d’anko et de sucre. Il est conseillé de la manger froide durant l’été.

 

Namagashi

wagashi-1

La délicatesse avec laquelle sont arrangées ces wagashi en forme de fleurs ou d’autres motifs naturels ferait presque culpabiliser à l’idée de les manger. Comme les pâtissiers accordent leurs créations avec les saisons on se régale de douceurs différentes tout au long de l’année.

 

Oshiruko

oshiroko

S’il y a une chose que les japonais adorent déguster en hiver c’est bien l’Oshiruko. C’est une soupe chaude d’anko avec des mochi grillés et des boulettes de shiratama (pâte de farine de riz sucrée).

Discussions

31 Réponses

Laisser un commentaire