Suivez-nous

L’impressionnante organisation des ouvriers japonais

Société

L’impressionnante organisation des ouvriers japonais

Le 16 Mars, les quais de la ligne Tokyu Toyoko situées à la gare de Shibuya ont été déplacées du 2ème étage au cinquième sous-sol afin de connecter la ligne Tōkyū Tōyoko à la ligne Tokyo Metro Fukutoshin.

 

Relier une ligne ferroviaire à une ligne de métro nécessite généralement plusieurs jours de travail et énormément de main d’œuvre mais même en vivant à Tokyo à l’époque, vous n’auriez probablement pas remarqué ce chantier car celui a eu lieu pendant les heures de fermeture et ce au cours… d’une seule nuit.

1200 hommes ont été nécessaires afin de mettre en œuvre STRUM (Shifting Track Right Under Method), la technologie utilisée permettant d’abaisser les rails et de les connecter à la gare de Daikanyama.

La mise en place de cette pente à nécessiter de placer temporairement les voies sur un échafaudage, le temps de creuser en dessous.

train-japon-ingénieurs-nuit

Le dernier train quittant la gare à 1h et le premier train passant à 5h du matin, l’armée d’ingénieurs avait seulement 4h pour connecter et tester l’ensemble.

Imaginez le cauchemar logistique derrière un tel chantier. Chaque ingénieur devait savoir exactement quelle vis tourner.

Un exemple de l’organisation incroyable des japonais.

 

Discussions

2 commentaires

2 Comments

  1. GATTACA

    20 novembre 2014 à 20:08

    Nez confondriez vous pas ingénieurs et ouvriers ?

    • Xsylum

      21 novembre 2014 à 14:42

      Impressionnant ! mais Gattaca a raison, les ouvriers y sont pour beaucoup de chez beaucoup sur ce coup là !

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire Se connecter

Répondre

Voir plus d'articles Société