Suivez-nous
couple-japonais

Société

Un Japonais sur deux n’a jamais eu de relation amoureuse à 20 ans

Un Japonais sur deux n’a jamais eu de relation amoureuse à 20 ans

D’après une enquête menée par une agence matrimoniale, près de la moitié des Japonais âgés de 20 ans n’ont jamais eu de relation amoureuse, et 1 japonais sur 5 n’est jamais tombé amoureux.

 

L’enquête annuelle menée par O-net, la plus grande agence matrimoniale du japon, au cours de ces 20 dernières années, a été effectuée auprès de 600 jeunes adultes prévoyant d’assister à la cérémonie de passage à l’âge adulte se déroulant aujourd’hui.

Les résultats, publiés lundi, nous indiquent que 47,8 % des nouveaux adultes n’ont jamais eu de relation amoureuse avec un membre du sexe opposé, contre 43,3 % en 2009, lorsque O-net a commencé à poser cette question. 19 % ont indiqué n’avoir jamais été amoureux de leur vie.

Lorsqu’on leur a demandé s’ils étaient actuellement en couple, 74,3 % ont répondu non. Seulement 62,6 % de ce groupe ont indiqué chercher un partenaire, une baisse record par rapport au 90% enregistré en 2000.

O-net conclu que ces résultats témoignent de l’absence d’intérêt pour l’amour qui afflige les jeunes d’aujourd’hui. Cette apathie est vraie non seulement pour les hommes, comme l’expression populaire “soshokukei Danshi” (les hommes herbivores) le suggère, mais aussi pour les femmes.

Seulement 60,4 % des femmes célibataires ont indiqué s’imaginer être en relation, contre 64,6 % des hommes.

Les jeunes qui ont avoué préférer rester célibataires représentent un niveau record de 23,5 %, égalant celui de 2004.

Sur un autre sujet, l’enquête a révélé que 83,7 % des sondés déclarent leur «amour du Japon,” contre 67,1 % en 2007.

70 % indiquent être à la fois «fiers et passionnés par l’histoire du Japon,” un chiffre en hausse de 9 % par rapport à 2007.

 

Source : Japan Times || Image : Shutterstock.com

Discussions

3 commentaires

3 Comments

  1. densha

    12 janvier 2015 à 22:32

    ce phénomène d’hommes herbivores touche d’autres pays le pire.

  2. @paroledepullip [emma]

    13 janvier 2015 à 20:51

    Le comble c’est que ce genre de personnes sont typiquement des gens qui vont défendre les droits des homosexuels, des bi/ des pansexuels, qui vont être hyper ouverts d’esprit et gentils envers les autres, et le jour où ils vont se outer asexuel ou “herbivore” en pensant qu’ils ne risquent rien ils vont se faire lapider sans rien comprendre à coup de “c’est pas naturel”, “tu dois avoir un problème”, “t’es mal dans ta peau non?”, “un sexologue pourrait t’aider”, ou mon préféré à ce jour:”dans toutes les espèces devenir adulte est lié à la sexualité et la reproduction” (sous entendu “t’as vraiment un grave problème psy” (- ^ -) )

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire Se connecter

Répondre

Voir plus d'articles Société