La Compagnie d’électricité de Tokyo affirme qu’elle n’aura pas d’autres choix que de couper l’alimentation des entreprises qui refusent de renouveler leurs contrats pour protester contre la hausse du prix de l’électricité.

 

Tepco fait face à de graves problèmes financiers depuis le début de la catastrophe nucléaire de la centrale Fukushima Daiichi en mars 2011.

Elle est en effet opérateur de ce site.

En avril 2012, la compagnie a augmenté les prix de l’électricité de 14,9% en moyenne pour les entreprises et les gros consommateurs de courant.

D’après Tepco, la plupart des 217 600 sociétés et usines dont les contrats expiraient fin janvier ont accepté la hausse.

Mais 1000 entreprises environ ne l’ont pas fait. Elles protestent contre l’augmentation.

Discussions

Laisser un commentaire