Plus de 94% des étudiants japonais qui ont achevé leur cursus en mars 2014 dans l’espoir de travailler avaient un emploi à la sortie.

 

Depuis le plus bas (91%) enregistré en 2011, le taux remonte un peu plus chaque année, sans encore toutefois égaler le pic de 96,9% pour les diplômés d’université atteint en 2008, avant la crise financière internationale…

 

Lire la suite de l’article: AFP

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire