Suite à la diminution de la population japonaise, des politiciens et des experts ont engagés des discussions sur l’immigration dans le pays.

 

Le journaliste Takeshi Suezaki travaillant pour le journal Asahi nous éclaire sur ce sujet.

 

Le gouvernement envisage de permettre à plus d’étrangers de vivre au Japon. Quel est le but de cette manœuvre ?

 

Bien que le Japon compte actuellement une population de 127 millions de personnes , l’Institut national de recherche sur la population et la sécurité sociale estime que le chiffre passera à 40 millions en 100 ans, à moins que le nombre de nouveau-nés augmente.

Selon une estimation , 4 personnes sur 10 auront 65 ans ou plus dans un siècle. Alors que le taux de fécondité est actuellement de 1,41, le chiffre doit atteindre au moins 2,07 si l’on désire empêcher une diminution de la population.

 

Accepter plus d’immigrants pourrait aider à résoudre ce problème ?

 

Si le déclin de la population se poursuit , les jeunes japonais auront à supporter un fardeau financier plus lourd pour maintenir la les pensions et le système d’assurance-maladie publique.

Alors que certains disent que la baisse de population ne causera aucun problème, la diminution du nombre de citoyens se traduira par un bouleversement de l’économie actuelle, vidant au passage les zones rurales.

Accepter davantage d’immigrants est une solution possible au problème. Si le gouvernement autorise chaque année à 200 000 étrangers de venir s’installer au Japon et que le taux de fécondité s’élève à environ 2,0, la population devrait rester au-dessus de 100 millions .

 

De nombreux étrangers résident déjà au Japon. Quelle est votre position à ce sujet ?

 

Fin Juin 2013,  on comptabilise 2,04 millions d’étrangers, principalement des Sud-Coréens et Chinois, vivants au Japon . Mais en 6 mois, ce nombre n’a augmenté que de seulement 15.000 personnes.

De plus, seuls des professeurs de langues , des cuisiniers et d’autres personnes occupant des emplois exigeant des connaissances et des compétences spécialisées sont autorisés à travailler pendant une période prolongée au Japon.

 

Le gouvernement va-t-il assouplir les conditions d’entrée afin de permettre aux étrangers de travailler au Japon ?

 

Le secteur de la construction souffre d’une pénurie en raison de la reconstruction du nord-est du Japon, touché par le tremblement de terre et le tsunami de 2011.

Le gouvernement a imposé des conditions strictes lors de l’embauche d’étrangers sur les sites de construction, car ces emplois pourraient conduire à une augmentation du chômage pour les citoyens japonais.

L’Etat envisage de créer de meilleures conditions pour les étrangers.

 

Quels sont les prochains défis à relever concernant l’immigration au Japon ?

 

De nombreux cas de travailleurs étrangers obligés de travailler de longues heures ou encore d’employeurs ne payant pas les salaires ont été rapportés.

Certains citoyens japonais peuvent se sentir anxieux de vivre parmi des gens qui ont des langues, des modes de vie et des religions différentes.

Les systèmes d’éducation et de santé doivent également être améliorés pour les personnes venant d’autres pays.

Il est important de continuer à débattre sur la question et de ne pas se précipiter dans des décisions hâtives.

 

immigration-japon

 

Source: Asahi shimbun

 

Discussions

61 Réponses

  1. Raito

    qu’ils réfléchisse bien avant de faire un telle erreur, l’immigration en masse n’a réussi qu’a très très peu de pays, en général ca ne fait que augmenter le taux de criminalité dans des pourcentage affolant.

    • Hajime

      Ton commentaire est à la limite du racisme. L’ouverture à l’immigration est la seule chose qui a permis à la France de s’ériger en tant que puissance industrielle à la fin du XIXème siècle, et c’est aussi grâce à elle qu’on a pu profiter pleinement de l’essor économique des Trentes Glorieuses. Pour un pays comme la Japon, dont la population est vieillissante, c’est probablement l’unique solution. Quant à l’augmentation de la criminalité, c’est un préjugé. Si vraiment les populations immigrées sont à l’origine de celle-ci, c’est essentiellement parce qu’on les empêche de s’intégrer en les ostracisant à grand coup d’idées préconçues. Un peu comme celles que ton commentaire semble révéler…

      • Al

        Foutaise.

        Et il y en a marre qu’on ne puisse pas avoir (surtout en France (ou en Europe en général)) un avis contre l’immigration sans être traité de raciste.

        L’immigration aurait permis à la France de « s’ériger en tant que puissance industrielle à la fin du 19ème et de profiter des Trente Glorieuses » ? Pourtant le Japon en a tout autant profiter (même plus) et est devenu l’une des plus grosses puissances économique du monde sans immigration.

        L’immigration CONTRÔLÉE est une bonne chose. Exemple : Le Japon qui recrute un nombre non négligeable de français pour des postes d’ingénieurs.
        Et qu’on aille pas nous dire qu’en France l’immigration est contrôlée.
        Les étrangers (et de plus en plus les français) diplômés partent en Amérique du Nord, au Japon, en Corée du sud, voire en Allemagne. Il y encore des étudiants étrangers qui viennent en France mais ensuite ils partent dans les pays que je viens de citer ou reviennent chez eux. Il n’y a que les ratés et les pauvres qui restent en France (pour, entre autre, profiter des aides sociales).

        Et oui, l’immigration apporte de la délinquance.
        Premier facteur : La pauvreté, au niveau matériel comme au niveau de l’éducation.
        Second facteur : Une culture en confrontation complète avec celle du pays d’accueil. Solution : Assimilation. Sauf qu’avec les idées d’intégration à l’envers où c’est l’accueillant qui doit s’adapter, c’est juste invivable ! Ca entraîne des conflits, de la violence, de la délinquance.

        Bref, la seule solution pour le Japon c’est de faire plus de gosses pour arriver à la solution B, et les robots, oui, les robots. Mais surtout, surtout, surtout pas l’immigration massive.

      • Chris

        Les robots ne paieront pas les retraites de japonais malheureusement.

      • Républicaine de droite

        Bravo , tu comprends très bien l’idéologie d’Eric Zemmour. Pour approfondir, je te recommande d’acheter le Suicide Français.

      • Warren

        « Il n’y a que les ratés et les pauvres qui restent en France (pour, entre autre, profiter des aides sociales).Il n’y a que les ratés et les pauvres qui restent en France (pour, entre autre, profiter des aides sociales). »

        Putain mais ferme la a tout jamais toi, chacun de tes commentaires est aussi puant que cet extrait. Vive les généralisations a 2 balles…

      • frontière

        Ta France était incapable sans l’immigration. Regarde un peu l’histoire de ta france! Sans les etrangers et les immigrants elle ne serait que l’ombre d’elle-même. Où etaient tes grands parents lors des 2guerres modiales? Espèce de fachiste !!! C’est vous le front national..vous voyez les etrangers com mes les délinquants….

      • Jean

        Mes Grands-Parents étaient au front et dans la résistance pendant les deux GM
        Quand a la non présence d’étrangers, je tiens a rappeler que la France a atteint son apogée culturelle et économique jusque 1870, donc avant l’immigration de masse.
        Ensuite, l’apport des extra-européens a été très faible jusqu’au début 70. Étrangement c’est la merde depuis et notre économie s’effondre de paire avec notre culture…

      • Maxime

        Quid de la liberté de pensée et d’expression ? Le point de vue de Raito est son point de vue. Il y en a marre de cette police de la bien pensance qui dicte ce qui est bien ou mauvais de penser.

        Si l’on se place du coté industriel, oui en effet c’est peut être une bonne chose. Mais à quel prix ? Aujourd’hui la paix sociale est *achetée* en France, en revanche, tôt ou tard l’Europe finira comme le kosovo à vouloir jouer les apprentis sorciers, la question est juste « quand ». Nous avons complètement raté l’intégration de beaucoup de populations dans notre pays qui refusent aujourd’hui de s’intégrer.

        Bref je ne pense pas que la France soit vraiment aujourd’hui dans une position à pouvoir juger ce qui est bon ou pas en matière d’immigration, nous avons eu tout faux et en ce qui concerne la criminalité, si vous êtes du genre à critiquer les statistiques, je vous invite à aller visiter une prison pour vous rendre compte de la *réalité* car c’est de ca dont il s’agit et non de ce que racontent nos elites sur TF1.

    • Monier

      Le Japon est le pays industrialisé qui a un des plus faibles taux d’immigration.
      L’immigration de masse c’est la perte d’identité en quelques décennies.
      L’on voit ce que cela donne ne France, depuis les années 70,la population change, et ce n’est pas fini, au rythme ou cela va, il n’y aura presque plus de Français de souche dans un demi siècle. La faute appartient aux Français qui ne font plus d’enfants, qui n’ont plus de valeurs familiales. Les immigrés n’y sont pour rien, je ne les accusent pas. Absolument rien n’obligeait la France de les faire venir!!

      • colombe

        @Monier :  » La faute appartient aux Français qui ne font plus d’enfants »
        ah oui ? sachez que la France arrive en seconde position concernant le taux de natalité le plus élevé en Europe ! L’Irlande arrive en première position pour le taux de natalité le plus élevé.
        Pour en revenir à l’article pourquoi les Japonaises alors ne font pas plus d’enfants ?
        « Certains citoyens japonais peuvent se sentir anxieux de vivre parmi des gens qui ont des langues, des modes de vie et des religions différentes »
        Je réponds à cela : comment fait on nous les Français face aux étrangers qui sont notre territoire ? on est pas anxieux à ce que je sache devant ce genre de situation alors pourquoi cela ne serait il pas pareil avec les Japonais ? ont ils une mentalité différente de la nôtre ? Je correspond avec un Américain qui vit au Japon qui travaille en intérim pour faire des films ou spots publicitaires, car le visage européen est apprécié là bas,comme quoi certains métiers sont plus faciles pour bosser là bas (ils parlent plusieurs langues étrangères mais pas le Japonais).

      • Kazuya_Tabib

        Les japonais n’aiment pas vraiment les étrangers.
        Du moins lorsque ces derniers planifient de s’installer durablement dans leur pays.
        Vu la qualité du pays (harmonie sociale, bien que très relative / propreté / services publics au top / criminalité très basse / chômage maitrisé tant bien que mal / culture aussi raffinée que préservée / mais aussi quelques problèmes) il faut les comprendre.

        Et puis franchement, que vont apporter les étrangers aux Japonais ?
        En dehors de quelques exceptions, RIEN.

        De toutes les manières ils ne seront jamais acceptés. Surtout dans les petites villes et les terroirs. Peu importe que les étrangers en question soit brillants, propres, polis, blancs comme neige et autres. C’est ainsi.

        Que des métisses Japano-étrangers -et de surcroit japano-compatibles- soient invités à « revenir » au Japon, au cas par cas, OK.
        Mais Babylone, c’est NON.

        Enfin, que les candidats à l’expatriation se détrompent : le Japon c’est très dur à vivre, même pour beaucoup de Japonais pur jus. On peut aspirer à une vie bien plus simple et heureuse en d’autres contrées, occidentales notamment. Moi-même je n’imagine pas une seule seconde m’y installer (sauf si j’y suis contraint)

        Signé, un maghrébin ayant grandi en France et dont une partie de la famille est Japonaise (et qui sait donc comment pensent la plupart de ces derniers).

      • Alain

        Les Etats Unis ont aussi des problèmes avec la diversité de leur population. A savoir que se sont eux qui ont fait venir les noirs avec l’esclavage. Tous cela c’est du passé, mais il y a une tout autre vérité qui se cache derrière ce que les Américains veulent faire croire.
        Il existe d’importante différences sociale entre les Blancs et les Noirs qui sont bien plus minoritaire à avoir réussi.
        Il y a aussi un effet de White Flight dans beaucoup de de régions du pays.
        Dans ce pays,tous le monde n’a pas la même vision de la société dans laquelle ils vivent.

      • jean

        Si on considère les Amerindiens comme la population d’origine des USA alors non l’immigration aux USA ne leur a pas réussi, tout est question de point de vu.

      • Max

        Bien dit jean xD enfin je rigole mais c’est pas marrant 🙂

      • Républicaine de droite

        L’intégration réussie aux Etats-Unis. Le multiculturalisme fait que les gens vivent séparément. Or l’assimilation à la française a permis que les italiens, polonais, russes, espagnols, certains maghrébins et asiatiques deviennent parfaitement français et s’assimilent à la population nationale.

    • Orders

      Quel ramassis je viens de lire…

      1- L’immigration apporte la délinquance ? Faux, l’éducation générale est en faute. Elle est absolument déplorable en France.

      2- L’immigration détruit effectivement le pays… A qui la faute ? Aux immigrants ? Non ! Allez voir votre gouvernement pourrie jusqu’à la moelle pour voir que le réel problème vient d’abord, en premier lieu de là…

      3- Les japonais on su avancer, oui, c’est très carré mais c’est à double tranchant, ils ont abusé de cette évolution bien que louable, le revers de la société japonaise est bcp plus dramatique qu’on peut le penser.

      4- Je suis aussi pour une limitation et des conditions d’accès à l’immigration, avec les portes aussi grandes ouverte sans aucune surveillance ça attire bien trop de monde.

      5- Al… Revois ton jugement, ouvre plutôt les yeux que d’allumer la télé…

      6-Il n’y a que les ratés et les pauvres qui reste en France ?… C’est bien de dire n’importe quoi, pourquoi crois tu qu’ils passent par la France ? Si le pays est juste destiné à cela ? C’est nous français qui avons rendu la France aussi dégueulasse, VIDE DE CONTROLE ET D’ORGANISATION avec des dirigeants qui s’en mettent plein les poches mais qui ne fo*** rien, la France est devenu désagréable à vivre, même avec cette immigration qui a oui sa part de fautes si on avait su contrôler organiser etc la France ne serait jamais devenu ce qu’elle est, un foutoir, sans règle… C’est limite si on se demande pas si ce n’est pas fait exprès… L’immigration n’est pas à blâmé, le gouvernement qui se gratte lui c’est autre chose.

      Sinon, oui tu as raisons si tu tenais pas des propos aussi visé, ça ne serait pas du racisme car le problème est réel.

      • Al

        Je le répète, l’immigration apporte de la délinquance (et non pas [toute] la délinquance).
        Soit à cause de leur pauvreté, soit à cause de leur culture trop différente ou de leur non-assimilation, soit les deux.

        Et critiquer l’immigration ce n’est pas critiquer les immigrants parce qu’ils sont immigrants. C’est critiquer les effets de l’immigration, et donc les immigrants pour ce qu’ils font et non pas parce qu’ils sont immigrants.

      • Al

        Et oui les gouvernements sont la source de ces problèmes. Mais ces problèmes restent des problèmes. Et je critique ces problèmes parce qu’ils sont des problèmes.
        Maintenant aux gouvernements de résoudre ces problèmes. Depuis 40 ans ils essayent de traiter les effets, sans succès, puisque les causes sont l’immigration de masse et l’abandon de l’assimilation.

    • pierrot

      Quand je vois certains commentaires, je me dit que beaucoup trop de gens gobent la merde qu’on leur balance à la tv… J’étudie l’Histoire, la sociologie et je me passionne aussi pour l’économie, et il y a une chose dont nous pouvons être certains à l’heure actuelle, c’est que la France n’est plus une démocratie depuis bien longtemps, tout comme les Etats-Unis et bien d’autres pays d’Europe.
      En effet, que ce soit au niveau économique, judiciaire, et depuis quelques années aussi au niveau social (de part une qualité d’éducation baissante), plus rien ne nous permet de dire que nous vivont en démocratie, hormis en apparences peut-être… Le 1% suppérieur (voir les 0,1%) sont infiniement riches, ce qui leur permet de faire leurs propres lois par un système dit de « tourniquet » dans les hautes institutions et, de part ce pouvoir (ainsi que le financement des politiques pour leurs campagnes et autres magouilles), leur permet de maintenir ce taux d’inégalité aussi élevé de par le monde… Celui-ci n’a jamis été aussi élevé qu’a l’heure actuelle, et cela passe par la désinformation de la masse (ou le « détournement » d’informations) et la recherche de rentes. Donc, entendre que tous les problèmes en France viennent de l’immigration non controlée est une ENORME CONNERIE! Cette masse d’immigrant à permis de se relever après la 2nd guerre mondiale, et si les 30 glorieuses n’ont pas duré, c’est uniquement parce que le capitalisme avait atteint (déjà) ses limites, et au lieu de changer le « software » de notre système économique (et social) défaillant dominé et strictement dicté par le 1% (appuyé par le monde politique désormais « acheté »), nous avons décidé, au contraire, de laisser ce 1% dicter le comportement des Etats, et pire encore, nous les avons renfloués, éblouis par le mensonge du « phénomène de ruisselement » toujours défendu par la droite, et à présent par tout les autres partis politiques (ou presque) qui sont véritablement « tenus par les c***lles ». Maintenant, on sait (les économistes) que le capitalisme tel que nous le connaissons ne marche pas s’il n’est pas réglementé correctement, tout comme le commerce international (mondialisation) qui va avec. Mais comme les institutions permettant de faire les lois sont corrompues par ces riches rentiers du 1%, nous nous concentrons sur des choses qui ne veulent rien dire, laissant les vrais problèmes de coté, tel que : l’éducation, la technologie, les sciences, et surtout UNE REGLEMENTATION ECONOMIQUE qui empêcherait les plus influent (les grands monopoles de banques, de financiers et de multinationales) de dicter la loi et de l’enfreindre sans vraiment en payer les conséquences.

      • Al

        L’immigration est la cause de tous les problèmes en France ? Non. De beaucoup de problèmes ? Oui.
        Solutions pour régler ces problèmes : l’assimilation et moins d’immigration.

    • Djor

      Complétement d’accord avec vous , et y en a marre des p…n de victimes dans le genre Hajime ! encore une fois c’est nous les méchants français !! mais merde quel pays en a fait autant pour les immigrés que la France ? !! lequel ?! C’est bien connue hélas !! vraiment hélas mais oui une immigration non choisie c’est le mur ! la France, l ‘Italie sont bien les pires exemples. Le Japon doit préserver une immigrations choisie a la manière du Canada! Il est temps de dire tout haut ce que tous pensent tout bas : Y EN A PLEIN LE CUL de tout ces immigrés non choisie qui arrivent de partout ! et je dis bien non choisie , la France doit être un modèle de terre d’accueil mais doit surtout arrêter de se faire prendre en levrette par ces gens la merde!

  2. Owari

    Hajime, votre commentaire est à la limite du déni idéologique. L’ouverture à l’immigration (massive et incontrôlée) est la seule chose qui a permis à la France de s’ériger en tant que modèle du communautarisme au début du XXIème siècle et c’est aussi (principalement) à cause d’elle qu’on doit subir pleinement l’essor de la délinquance et de la criminalité. Pour un pays comme la Japon, dont la population est vieillissante, c’est probablement la pire solution. Quant à l’augmentation de la criminalité, c’est un fait. Si les populations immigrées sont à l’origine de celle-ci, c’est essentiellement parce que tout est fait pour les y encourager (laxisme judiciaire, culture de l’excuse, ethno-masochisme, etc…) et parce que la France a abandonné l’assimilation au profit d’une intégration à l’anglo-saxonne sous le couvert d’une bien-pensance qui ne saurait souffrir aucune objection. Un peu comme votre commentaire semble le révéler…

  3. Hajime

    Le Japon a traversé correctement les 30 glorieuses parce qu’il n’avait pas les problèmes de population d’aujourd’hui.
    Inutile de discuter, c’est inscrit dans l’histoire de chaque pays: il faut passer par une phase d’immigration – qui est toujours contrôlée, il n’y a jamais eu d’ouverture à l’immigration qui n’ait pas été soigneusement planifiée – pour pouvoir devenir ou rester une puissance productrice.
    Ensuite, je n’uilise pas le terme de racisme parce que vous vous opposez à l’immigration. Je l’emploie parce que vous semblez lier sans aucune précaution celle-ci à la criminalité. Comme tu l’as dit, Al, si vraiment les immigrés sont responsables d’une hausse de la criminalité, c’est qu’il y a des raisond

  4. Hajime

    Le Japon n’était PAS une puissance industrielle à la fin du XIXème siècle – il avait un retard considérable – et s’il a traversé correctement les 30 glorieuses, c’est parce qu’il n’avait pas les problèmes de population d’aujourd’hui. Ah, et aussi grâce à l’aide américaine.
    Inutile de discuter, c’est inscrit dans l’histoire de chaque pays: il faut passer par une phase d’immigration – qui est toujours contrôlée, il n’y a jamais eu d’ouverture à l’immigration qui n’ait pas été soigneusement planifiée, et il est justement précisé dans l’article que le Japon va opérer une sélection stricte- pour pouvoir devenir ou rester une puissance productrice. Et oui, l’immigation en France et dans toute l’Europe est très contrôlée. Seulement, les gens préfèrent se fier aux discours alarmistes qu’aux chiffres, alors qu’il suffit de regarde le nombre d’immigrés arrêtés à la frontière ou expulsés pour savoir que ce sont des mensonges à visée populiste.
    Ensuite, je n’utilise pas le terme de racisme parce que vous vous opposez à l’immigration, une position qui peut très bien se tenir avec de bons arguments. Je l’emploie parce que vous semblez lier sans aucune précaution celle-ci à la criminalité. Comme tu l’as dit, Al, si vraiment les immigrés sont responsables d’une hausse de la criminalité, c’est qu’il y a des raisons, et on a alors le devoir de les comprendre et d’y remédier. Ton commentaire sur l’assimilation est absurde : comment veux-tu que les immigrés s’intégrent si on ne leur en donne pas les moyens ? Aider à l’intégration n’est en aucun cas un renoncement à la culture nationale, c’est une extension de celle-ci.
    Alors oui, je continuerai à voir tous ceux qui feront l’amalgame « immigration=fatalement criminalité » comme empreints d’un certain racisme, quel que soit le discours qu’ils pourraient tenir pour justifier ça. Parce que dire cela comme s’il s’agissait d’une évidence et anormal.

    • winphet

      Les prédictions A et B nous montrent que le Japon doit augmenter son taux de natalité. Quelle que soit les prédictions acceptables pour le Japon, la clef réside dans l’augmentation du taux de natalité.

      Alors l’immigration n’est pas en tant que telle ou en soi la réponse à un problème démographique puisque quoi qu’il en soit l’augmentation du taux de natalité est nécessaire et elle peut être suffisant (à elle seule) mais l’immigration n’est pas suffisante à elle seule.

      • winphet

        L’immigration touche à la question économique pas à la question démographique.
        Si penser que l’immigration va résoudre le problème démographique c’est penser que les immigrés vont faire des enfants à notre place.

  5. Mehdi Bond

    à Dubaï le nombre d’immigrants est tout simplement gigantesque et pourtant la criminalité est presque inexistante. preuve que l’immigration est une bonne solution, et sachez que les immigrants ici sont de toute les nationalité, français, arabe, asiatique, anglais, africain et indien… donc je pense que le vrai problème de la France est plutôt du coter français et non immigré.

    • Le messi

      Ouais sauf qu’à Dubai c’est une ville pour riche … Un peu normal qu’il n’y ait pas de criminalité!!! — » Donnes des exemples concrets au moins! On ne dit pas que les étrangers doivent être bannis et on ne dit pas non plus que l’on est raciste, mais il faut avouer qu’à chaque fois, l’immigration n’apporte que plus de criminalité!! Pourquoi ?! Parce qu’il y a PLUS DE RICHESSE dans les pays ou l’on emmène des immigrés … Donc forcément, ils sont beaucoup plus tentés puisqu’ils n’ont pas accès aux mêmes éducations que nous au début …

      Bref, l’immigration massive n’apporte que des problèmes, car au final, une fois qu’il ont immigré dans une zone riche et calme, ils finissent par prendre la confiance et veulent PLUS!!!! Comme un bandit, lorsqu’il vole 10.000 euros … Il lui faudra TOUJOURS PLUS!! Et ca, ça n’a rien à voir avec nos origines … Eh non ca vient de L’HUMAIN!! L’humain est très avavare et veut obligatoirement réussir et briller peu importe les moyens!!!!! C’est comme ça depuis toujours!

    • winphet

      Il y a immigration et immigration.
      1)Il y a une immigration défendue par « Hajime », celle de choisir les personnes qu’on veut faire entrer dans le pays. Cette immigration s’inscrit dans un contexte économique manifestée par un besoin de main d’oeuvre. Elle est bénéfique au pays à condition de respecter certaines précautions (les personnes, les pays, la durée…). Elle a pu posé des problèmes en France et contestée à juste titre par certains c’est à cause du regroupement familial.
      Dans le cas de Dubai, toutes les précautions ont été prises
      2) Il y a une immigration s’inscrivant dans un contexte économique manifestée par un besoin de compétitivité. Utiliser la main d’oeuvre d’immigré pour obtenir de la flexibilité en terme salarial et de gestion d’emploi. Cette forme d’immigration peut entraîner des effets indésirables discutés ici et ailleurs.
      3)Une immigration pour question politique et non économique
      4)Une immigration non souhaitée mais subie (immigration illégale).

      Sur les points 3 et 4, le Japon subit moins l’effet que des pays comme la France, les USA, l’Europe en général.
      Sur le point 1 le Japon fait déjà appel à l’immigration. Sur le point 2, tout dépend de la législation entourant le travail de chaque pays (durée du temps de travail, salaire, délocalisation).
      En résumé, l’immigration ne résoudra pas forcément le problème du Japon. C’est un problème de taux de natalité au Japon.
      Que le Japon double, triple, quadruple le nombre de ses immigrés si le taux de natalité ne reprenne pas, il aura toujours le problème démographique.
      Le scénario B indique bien que le Japon peut s’en sortir sans trop modifier à sa politique d’immigration.
      Le pb comment faire pour augmenter le taux de natalité au Japon ?

      • Jéjé

        La seule solution c’est une grosse campagne de propagande et évidemment une prise de conscience de la population sur la gravité de la situation.

    • Mégane alan

      Bonjour Mehdi, vivez-vous à Dubaî? si oui j’aimerai savoir est-ce que à Dubai c’est facile pour les étudiants étrangers de trouver un emploi et rester vivre la bas? Merci d’avance.

  6. Mégane alan

    Bonjour tous le monde, je souhaite obtenir une bourse d’étude pour un doctorat au japon et j’envisage d’y rester pour travailler vivre. est-il possible? et comment faire pour devenir une citoyenne japonaise.donnez moi des idées SVP. Merci.

    • Dio Brando

      Rien n’est impossible mais avant de faire des plans sur la comete, il serait bon deja de venir pendant un an avec le visa travail vacances et affronter la realite, le vrai Japon et pas la carte postale vendue par de nombreux medias 😛
      Devenir citoyenne japonaise = naturalisation => Lire les nombreux documents disponibles sur internet avant de fabuler 😉 Outre renoncer a sa nationalite d’origine, c’est un processus long avec de nombreux criteres. Allez a titre d’exemple, je doute que vous ayez un niveau nikyu ou ikkyu…
      C’est lundi c’est ravioli
      http://www.moj.go.jp/MINJI/minji78.html#a02
      http://www.justlanded.com/francais/Japon/Guide-Japon/Visas-Permis/Nationalite-japonaise (il manque de nombreux details)

    • Zobylamouche

      Dio Brando a raison, pour devenir citoyenne japonaise, il te faudra acquerir la nationalite japonaise, ce qui est tres difficile et seulement reserve a quelques exceptions. Le Japon ne reconnaissant pas la double nationalite, il te sera demande, pour acquerir la nationalite japonaise, de renoncer a ta nationalite: francaise, je suppose. Il faudrait etre fou pour renoncer a sa nationalite francaise, la France prend grand soin de ses ressortissants. Avec un peu d’experience au Japon, tu le comprendra vite ! Beaucoup trop de personnes comme toi idealisent le Japon mais ils sont aussi nombreux a rentrer en France decus par une realite flagrante a laquelle ils n’avaient pas voulu croire. La meilleure idee, c’est celle de Dio Brando: une experience d’un an en visa vacance-travail devrait te refroidir dans l’idee de devenir citoyenne japonaise.

      • Au japon depuis 4 ans

        C’est facile de devenir japonais (5 ans sur le territoire), parfois même plus facile que d’avoir un permis de résidence permanent(10 ans au Japon sans interruption si vous n’êtes pas marié).

        Je connais plein de japonais qui était marocain, tunisien, bangladais, mexicain, etc…

        Il est évident qu’il est plus facile de laisser tomber un passeport non européen parce que devenir Japonais c’est avoir accès a plus de pays plus facilement.Vous avez pas besoin de faire la queue devant le consulat a 5h du mat.

      • Zobylamouche

        Ben moi je connais pas une personne qui a reussi a avoir la nationalite japonaise. A part Alex, le defenseur des Samurai Blue qui a acquit la nationalite japonaise pour integrer l’equipe nationale, mais je ne le connais pas personnellement. Cependant pour un pays qui donne la nationalite japonaise seulement au bout de 5 ans, il n’y a pas beaucoup de personnes du continent africain dans la rue ! Il y a les infos qu’on lit sur internet et la realite sur le terrain.
        http://www.nipponconnection.fr/record-de-demandeurs-dasile-au-japon/

      • Dio Brando

        Sur ce coup la, comme dit plus haut, il est plus facile de devenir japonais que d’obtenir le visa permanent. Je connais des chinois qui ont change de nationalite pour plusieurs raisons (plus d’attache au pays etc..).
        Apres quand on voit que la Chine pointe a la 84eme place mondiale en terme de « nationalite ne necessitant pas de visa pour rentrer dans le pays » et que le Japon est 4eme (avec la France etc.), y a pas photo 😉
        https://www.henleyglobal.com/files/download/hvri/HP_Visa_Restrictions_Index_140728.pdf

        Le plus rigolo est une copine chinoise ayant pris la nationalite japonaise et qui maintenant a besoin d’un visa pour bosser a Shanghai!

      • Zobylamouche

        Je suis d’accord qu’il est plus interessant d’avoir un passeport japonais plutot que chinois, marocain, tunisien, … pour voyager a l’etranger d’ou l’interet pour certaines nationalites de vouloir changer de passeport.
        Mais je reste tres sceptique sur la « facilite » d’obtenir la nationalite japonaise, notamment pour les personnes issues du continent africain.
        SI les conditions d’eligilibite a la naturalisation peuvent paraitre simples et identiques a tous les demandeurs peu importe leur nationalite, je n’en suis pas aussi convaincu pour les conditions d’obtentions.
        L’eligilibite n’engendre pas forcement obtention qui depend des ressources financieres de l’interesse et surtout de sa nationalite.
        Que la naturalisation soit accessible aux chinois, coreens, bresilien,.. je le concois mais pour les autres nationalites les conditions d’obtentions sont beaucoup plus rudes ce qui rend l’obtention quasi-impossible. C’est pourquoi je m’etonnes de personnes en provenance d’Afrique naturalisees japoanaises. A part Bobby Ologun, le champion de K1 qui venait d’un pays d’Afrique et qui etait aussi accessoirement … fils d’un tres haut fonctionnaire de ce meme pays.
        « Il est plus facile de devenir japonais que d’obtenir le visa permanent », pour les chinois, coreens, bresiliens peut etre mais j’en doute pour certaines nationalites.

  7. Dio Brando

    Suite a l’arret rendu par la cour supreme indiquant que les aides sociales ne sont pas accessibles aux residents etrangers, maintenant l’extreme locale du prehistorique Ishihara veut carrement une loi (qui ne passera surement pas). Bref bosse, paye tes taxes et creve sans broncher le gaijin (ou rentre chez toi le jour ou t’as des problemes), qui va croire encore au ようこそ a l’aeroport ? -_-

    source :
    http://www.japantimes.co.jp/news/2014/08/26/national/conservative-party-submit-bill-halting-welfare-needy-foreigners/#.U_1bkEBCS6q

    • Valjean

      Ouaip, d’ailleurs, s’ils estiment dans un mariage que le ressortissant japonais n’a pas besoin de mari ou de femme et que l’etranger n’a pas une situation stable, il peuvent demander au parasit… au ressortissant etranger de quitter le pays sans renouveler son VISA mariage.

      • Tachibana

        D’ou la raison (dans la mesure du possible) de venir et rester au Japon par ses propres moyens. A savoir obtenir un visa de travail ^^.

        Sinon avec un visa d’epoux, souscrire a l’永住権 peut etre une bonne idee afin d’eviter de se faire virer comme un mal propre lol.

        Parcontre de memoire, c’est 3 ans de mariage et avoir bosser au moins 1 an au Japon.

  8. Elsa Hervet

    Autre solution : Donner aux Japonaises l’opportunité de faire plus d’enfant. Si elles n’avaient pas à choisir entre enfant ou carrière la situation du pays en serait bien meilleure.

    Ceci dit, je suis pour un assouplissement des conditions d’entrée dans le pays. Je ne pense pas que le pays risque « l’invasion » étant donné que le prix du billet d’avion, la langue japonaise ainsi que les nombreuses différences culturelles restent une barrière à franchir.

    Après faut-il encore trouver un boulot pour pouvoir vivre sur place. Le Japon n’offre pas des aides financières à tout bout de champ pour les étrangers et c’est très bien comme ça. Un minimum d’aide pourquoi pas mais il ne faut pas oublier que la France est particulièrement chanceuse dans ce domaine et reste une figure d’exception.

    Les gens oublient qu’ils arrivent dans un pays d’accueil et que c’est à nous de respecter les coutumes du pays et s’adapter en conséquent. Chez nous il n’y a plus de respect.

    Ce n’est pas une histoire de racisme ou non.

    • Au japon depuis 4 ans

      Vous avez raison au niveau des femmes.

      Mais comment faire quand les caisses de l’Etat son vide ? Pardon, elle ne sont pas vide elles sont trouées, avec un dette énorme…

      Aidez les femmes pour quelle reprennent un travail, une carrière à un coût. Et Abe qui n’a pas d’enfant ainsi que tous les membres de sont parti et plus globalement de la classe politique qui sont tous pétés de thunes, occuper à se tirer les pattes pour qui va démissionner en premier… N’en ont que faire des enfants.

      Ce qui compte c’est leur retraite… ensuite celle de leurs copain de classes… les magos(petits enfants) et autres se débrouilleront avec l’héritage laisser…

      Je vois pas comment ça va changer d’ici a 2020…

    • Adrian

      C’est justement cette sois disant aide dont tu parle qui nous a foutu !
      Au japon il y a aucune aide pourtant il s’en sortent super bien !
      Il ont même certain dans certain appart l’eau gratuite et presque pas de taxe !
      Et même pour les condition actuel d’avoir un bac +3 un bac +3 c’est pas la mort à avoir et ils ont raison !
      Et le boulot au japon et facile à avoir mais il faut obtenir le visa avant !
      Dans un pays comme le canada , japon, australie etc c’est pas parce que ta un boulot que c’est bon tu peut rester non non non ça marche pas come ça ( dans les vrai pays !)

  9. Hervé

    Article interressant qui sucite des réactions tout aussi intéressantes.
    il est clair qu un pays aussi laxiste que la France semble favoriser le developpement des incivilités. Souvenez-vous de la théorie du carreau cassé.
    Pour info, les 30 glorieuses en France ont commencé en 45 pour terminer en 75. L’immigration masssive est intervenue vers 68 soit a la fin des 30 glorieuses. Donc l’immigration a participer aux 30 glorieuses c’est un fait. Mais de façon modérée, c’est un autre fait.

  10. Hajime

    Après vérification, Hervé, non. L’ouverture à l’immigration a bien couvert la totalité des 30 glorieuses, puisqu’elle débute en 1945, avec l’instauration des cartes de séjour, et s’achève sous Giscard. C’est somme toute logique, puisque période de plein-emploi = recherche de davantage de personnel pour tirer un profit maximal de la croissance.

  11. Ami

    Cela me fait penser au syndrome des japonais qui découvrent Paris pour la première fois : blues, dépression, mélancolie. C’est un phénomène bien étudié, lié à la diffraction de l’image réelle du pays et de l’image véhiculée par la diplomatie culturelle. On leur vend une France éternelle, blanche, romantique, propre. Lorsqu’ils arrivent, ils se retrouvent dans le RER B et ont l’impression d’être en afrique subsaharienne ou au maghreb, tout est sale, cassé, pestilentiel tandis que l’on se fait voler par des sans-papiers et des vendeurs à la sauvette dans tous les lieux touristiques et que les quartiers à forte immigration ressemblent à des souks.

    Seules les personnes nées avant la guerre et ayant connu l’époque d’une relative homogénéité ethnique peuvent comprendre ce dont il s’agit et pourtant la guerre était si dure ! Les japonais eux y sont sensibles. D’où leur malaise.

    Que les japonais restent entre-eux, cultivent leurs jardins et leurs cultures, qu’ils mènent une politique nataliste vigoureuse et réelle. Mais par pitié, que jamais le Japon ne ressemble à l’Indonésie ou au Liban. Qu’ils prennent de l’étranger les meilleurs points culturels, qu’ils les adoptent, les raffinent, les « japonisent ». Mais surtout qu’ils ne disparaissent pas, comme ces innombrables peuples que l’on retrouve dans les bidonvilles informes du monde qui s’uniformise.

  12. petit joueur

    C’est certain que ca va changer l’economie 1.4 de natalité, mais c’est pas dramatique d’avoir moins d’habitants s’ils redressent la natalité plus tard…apres tout, les vieux qui meurent laisseront plus d’héritages et feront baisser les charges.

    ils ont le choix entre l’economie a court e tmoyen terme, ou perdre de l’identité et de la culture a long terme.
    Les crimes sont commis par les pauvres et les non intégrés, et c’est un pays avec 6x -de crimes en France et 20 à 300 fois moins qu’aux usa…
    mettons qu’ils acceptent 10millions d’etrangers, ca va bien aller au début, et ca va faire quoi 20ans apres? comme dans tout les autres pays d’Europe, les fils de travailleurs pauvres immigrés seront pas éduqué pas intégré au chomage et en repli identitaire. y aura des banlieues pourries et une super criminalité.

    Et quid de la natalité des immigrés..souffriront ils du meme mal que les japonaises, ou a l’opposé envahiront ils le japon avec leurs enfants en masse?, et la génération suivante?
    s’ils veulent pas filer des iles désertes aux chinois et aux coreen, vous croyez quils veulent filer leurs pays a des immigrés en masse?

    ils doivent repenser la place de la femme et de l’enfant dans leur société en priorité, l’immigration est en+, et c’est bien si c’est controlé en nombre et qualité.

  13. Jéjé

    L’immigration a réussi à des pays comme l’Arabie Saoudite, l’Austalie, le Canada, les Pays-Bas et tant d’autres. Pourquoi ne marcherait-il pas au Japon?

  14. Adrian

    De toute façon même si ce seras le cas
    1-Vous penser que ils vont venir nous chercher en europe avec l’exemple qu’ont donne ? xD ils iront chercher des chinois ou coréen ou d’autre pays d’asie !

    2-C’est pas demain la veille !

  15. thor

    Regrouper tous les étrangers sous le terme unique d’immigration n’a aucun sens. Les cultures sont toutes différentes et une immigration massive d’européens ou d’africains n’aura évidemment pas les mêmes conséquences sur le pays. quoi qu’il en soit le japon est est pays assez unique justement parce qu’il a su préserver son peuple et garder une homogénéité ethnique forte. Une immigration de peuplement comme on est en train de subir en France et dans une partie de l’Europe serait une catastrophe sans précédent pour le japon qui signifierait tout simplement la mort de ce pays.

Laisser un commentaire