Au Japon, il existe une ville au Japon qui vous offre un sac de riz si vous parvenez à finir un parcours de 5 km. Le seul hic, c’est que vous devez le transporter avec vous pendant la course.

 

Ijimamachi est une ville de moins de 10.000 habitants située dans la préfecture de Nagano. Comme dans de nombreuses régions rurales du Japon, l’agriculture y est très importante.

Le 9 Novembre, Ijimamachi tiendra la deuxième édition du Marathon Komedawara composé de 3 parcours.

▼ Bleu: 3,4 Kilomètres – Rouge: 5 km – Rouge / vert: 10 km

km-3

Le parcours le plus court n’a rien d’extraordinaire mais pour les courses de cinq et dix kilomètres, une difficulté pour le moins étonnante fait son apparition : Les coureurs doivent porter un komedawara, un sac de riz, durant tout le parcours.

Les coureurs adultes reçoivent un sac de cinq kilogrammes, tandis que ceux de moins de 18 ans peuvent choisir entre un sac de deux et trois kilos.

Ces sacs ne sont pas seulement un fardeau, mais, mais aussi une motivation pour finir le parcours. Ainsi, le coureur le plus rapide sera fourni en riz durant un an. Les autres participants finissant la course pourront également repartir avec leur sac.

Malgré l’atmosphère gaie et détendue de l’évènement, les participants de l’an dernier disent que le Marathon Komedawara est loin d’être une rigolade.

Un sac de cinq kilos de riz ne parait pas bien lourd lorsqu’on le soulève mais courir avec durant une heure ou plus peut s’avérer éreintant.

De nombreux coureurs choisissent d’attacher la komedawara avec un harnais sur le dos, plutôt que de le transporter dans leurs mains.

Si vous souhaitez participer et gagner ainsi de quoi manger, la course démarrera à 10h25 le 9 novembre. Les inscriptions débutent le 1er août.

km-5

km-4

Discussions

Laisser un commentaire