Nombreux sont les temples bouddhistes qui parsèment le paysage japonais, et de ce fait, certains se situent dans des lieux uniques.

 

Un de ces temples, situés à Yokohama dans la préfecture de Kanagawa; se nomme Henjoin. Vous pouvez le visiter à n’importe quel moment mais faites bien attention à ne pas vous faire renverser par le train Airport Express, venant de la Station Sengakuji, qui passe juste devant son entrée.

Celui-ci et bien d’autres trains passent régulièrement à travers les enceintes du temple pendant leur voyage le long de la Ligne Principale Keikyu.

 

 

Au cas où vous ne pourriez vous rendre à Yokohama, voici une vidéo qui capture la calme beauté de ce qui est communément appelé le « Fumikiri Tera » (Le temple traversés par les rails). Elle souligne l’élégance de l’architecture avec les tuiles de la toiture traditionnelles, la rangée de statues jizo, et le train de 15h18 provenant la gare Keikyu Tsurumi.

 

013

 

Les personnes priant les esprits de leur ancêtres peuvent être bercés par les doux sons d’un train d’environ 60 tonnes qui claque les rails à une vitesse de 70km/h.

 

Sans-titre-3

 

Il n’y a pas seulement un ensemble de lignes qui traversent l’entrée du temple, la Ligne Principale Tokaido en possède également derrière le temple.

Comme vous pouvez vous en doutez, le temple était le premier présent, construit il y a environ 500 ans. Cependant, il a été reconstruit à plusieurs reprises, la dernière fois datant de 1956; suite à sa destruction par une attaque aérienne pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Pourquoi y a-t-il un train traversant ce temple ?

 

Les informations concernant la présence des rails près du temple sont rares. Minami Nagata, avec Hamarepo.com s’y sont intéressés et en sont venus à la conclusion que pendant la reconstruction du temple Henjoin, des parties du terrain ont été mises en vente.

Certaines ont été achetées par Keikyu pour construire leur ligne. Cependant, à cause d’une partie non endommagé de l’entrée à proximité des lieux, Keikyu a prêté gratuitement 40m de terrain allant de la rue jusqu’au terrain.

Nous pouvons également dire que Keikyu a investi pour les barrières de sécurité également. Sans eux, Henjoin pourrait être connu comme le temple « le plus mortel ».

 

Source: Rocketnews

Discussions

2 Réponses

  1. Florentin

    Petite correction à apporter, la compagnie c’est Keikyu, pas Keikyo (et c’est la ligne principale Keikyu). Cependant l’erreur était déjà présente sur l’article de Rocketnews.

Laisser un commentaire