Lors de mon premier emploi au Japon, il n’y avait pas de personnel d’entretien. Nous étions tenus de nettoyer notre bureau. Un jour, alors que j’allais chercher l’aspirateur situé dans une arrière salle je suis tombé nez à nez avec une collègue, en train de dormir à même le sol.

 

Je ne sais pas si elle avait embauché très tôt ce matin-là et qu’elle avait un petit coup de barre ou si elle n’était pas rentrée chez elle la veille mais dormir au bureau n’est pas chose inhabituelle au Japon.

Heureusement si vous vous retrouvez coincé au bureau, une société propose une solution idéale pour dormir confortablement : la tenue futon.

Ce futon portable est le fruit de King Jim, une société japonaise spécialisée dans les équipements et fournitures de bureau.

Ce costume en polyester rembourré se porte par-dessus vos vêtements. Lorsque vous ne dormez pas, il est possible de le ranger dans une boite compacte mesurant 315 x 135 x 230 millimètres, des dimensions un poil plus grand qu’une feuille A4, la rendant facilement rangeable sur une étagère.

Et pour ceux qui ont peur de la dureté du sol, pas de souci, un mince matelas d’air est livré avec la tenue.

img-bft-04 img-bft-09

Les retours des Japonais semblent partagés entre l’admiration pour cette idée ingénieuse et les conséquences de tels tenues, porte ouverte aux heures supplémentaires.

« King Jim ne veut pas nous laisser rentrer du bureau ! »

« Avec une tenue comme celle-ci, je n’aurai plus de souci à manquer le dernier train. »

«Je pourrais acheter l’une de ces tenues pour faire du camping ou si je dois dormir dans ma voiture. »

« Une étape de plus pour nous transformer en esclaves de l’entreprise. »

Bien que personne n’aime l’idée de travailler jusqu’à l’aube, il y a au moins une situation dans laquelle les employés seraient heureux d’avoir leur propre futon portable. En cas de catastrophes naturelles telles que les séismes et les typhons, les trains sont souvent à l’arrêt.

Lors de cas extrêmes, comme le tremblement de terre en 2011, les transports publics peuvent être fermés pendant des heures. Avec des trajets entre la banlieue de Tokyo et son centre durant plus d’une heure, les gens se retrouvent parfois coincés sans aucun moyen de rentrer chez eux.

C’est dans ces moments qu’une telle tenue peut sembler beaucoup plus confortable qu’un coin de rue. La tenue est mise en vente à ¥ 4,500 (30€).

 

Source: Rocketnews || Images : King Jim

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire