Après avoir été repoussée une première fois suite à l’état d’urgence, l’ouverture du kiosque Ekiben a enfin eu lieu hier à la Gare de Lyon à Paris.

 

Pour les Japonais, l’Ekiben est non seulement le bento consommé dans les trains, mais il représente aussi la gastronomie régionale élaborée à partir de produits locaux.

On raconte que l’Ekiben est né en 1885 dans la gare d’Utsunomiya à Tochigi lors de la création des chemins de fer japonais entre Ueno (Tokyo) et Utsunomiya. Ce premier Ekiben est confectionné par une auberge à la demande de la société ferroviaire et se compose de boulettes de riz (onigiri).

Le bento Makuno-uchi considéré comme l’Ekiben typique est vendu pour la première fois dans la gare d’Himeji à Hyogo en 1889. 130 après la naissance de l’Ekiben, aujourd’hui, on dénombre plus de 2000 variétés de ces boites-repas au Japon.

Le « washoku », cultures culinaires traditionnelles des Japonais, est inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO. C’est dans ce contexte que plusieurs entreprises japonaises ont souhaité faire apprécier cette tradition d’Ekiben en France.

Installé à la gare de Lyon du 1er mars au 30 avril, le kiosque-Ekiben est situé au Hall 2, en face de la voie 23.

Plusieurs bento y sont proposés :

Bento Paris-Lyon

bento-paris-lyon-ekiben

Bento Makuno-Uchi

bento-makunouchi-ekiben

Bento Omotenashi

bento-omotenashi-ekiben

Bento Onigiri

bento-onigiri-ekiben

Maki Sukeroku

maki-sukeroku-ekiben

L’occasion de mettre de côté votre jambon-beurre et de savourer un  petit bout de Japon durant votre voyage !

 

Informations :

Ekiben
Adresse : Gare de Lyon (Paris) – Hall 2
Horaires : 8h00 – 19h30

ekiben-gare-de-lyon

ekiben-gateaux

Discussions

40 Réponses

  1. Vincent Dragusseau

    Les premiers retours de mes amis japonais qui ont testé ces bentos ne sont hélas pas très positifs….. sans même parler du tarif prohibitif de ces ekiben. Quand bien même… l’initiative est louable et il est toujours très sympa d’avoir un peu plus de Japon chez nous !

  2. Anne Nip Kongchanh

    Je n’irai pas non plus à cause du prix, mais je les encourage dans leur démarche.
    De toute façon il y aura toujours des gens pour acheter à 15 Euros.
    Dans l’Ekiben d’Issy-les-Moulineaux ce sont les mêmes prix et ça marche très bien.

  3. Irène Peyraud

    Vous êtes en France et vous êtes d’accord pour un dépaysement mais pas cher!!eh bien continuer à aller manger dans des restaurant dit japonais tenus par des chinois enfin pour les mieux, sinon prenait un billet pour le Japon

Laisser un commentaire