S’il est un pays où tradition et modernité se mélangent, c’est bien le Japon.

 

Dans la ville d’Oita, un couple étonnant vit dans la maison toute blanche que leur a dessiné l’architecte Sou Fujimoto.

Sur l’île de Shikoku, Paul Cato héberge Roland dans une chaumière magnifique perdue au fond des montagnes de l’archipel.

Au pied de la plus grande cascade du pays, nous visitons le sanctuaire shinto de Kumano, un des plus vieux bâtiments en bois du monde.

A Kyoto, la ville aux mille temples, c’est la visite exceptionnelle d’une maison zen, dans le plus pur style traditionnel, avec cloisons mobiles, tatamis, et murs en terre – paille.

Dans la plus grande agglomération du monde – à Tokyo – les maisons s’entassent. Pourtant, ici – c’est une spécificité japonaise – les classes moyennes font appel à des architectes pour bâtir des maisons originales.

L’opportunité pour de nombreux jeunes professionnels d’essayer des formes et des concepts expérimentaux, même sur de petites surfaces, dont la « Maison Chance » est un bel exemple.

Notre voyage se termine par la découverte d’un pur bijou d’architecture contemporaine : la maison d’un multimilliardaire passionné par l’art contemporain.

Une exploration des maisons du Japon en « grand écart », entre les maisons du passé, l’éternel présent – comme les Japonais l’appellent eux-mêmes – et les maisons du futur.

 

Le documentaire:

 

Discussions

Laisser un commentaire