Vendredi, la mairie de Shibuya à Tokyo a annoncé qu’elle envisage de fermer deux de ses rues principales aux voitures durant le week-end. L’objectif étant de dynamiser le secteur dans le cadre des préparatifs des Jeux Olympiques d’été en 2020.

 

« Rendre ces rues piétonnes aiderait grandement Shibuya qui souhaite devenir une ville de divertissement », a indiqué le nouveau maire Ken Hasebe lors du conseil municipal.

Deux des rues les plus fréquentées de Shibuya – Dogenzaka et Bunkamura-dori – ont déjà été rendues piétonnes durant le week-end et les jours fériés entre 1970 à 2002.

Cependant cette pratique a pris fin suite aux plaintes des automobilistes mécontents des embouteillages dans les rues à proximité. La congestion perturbait également la ponctualité des autobus, a indiqué Masahiko Yamanaka, chargé de la gestion de la route à Shibuya.

Le maire Hasebe a exprimé ses préoccupations sur le projet de réaménagement des alentours de la gare de Shibuya, qui devrait durer encore 10 ans ou plus. Cela pourrait mettre un frein aux efforts liés au tourisme de l’arrondissement.

« Avec la préparation des Jeux olympiques, je souhaite rendre Shibuya plus dynamique », a-t-il dit.

La proposition du maire a été faite en réponse aux commerçants situés près de la gare, voyant le fait de rendre de nouveau la zone piétonne vitale pour accroître leur entreprise.

La viabilité de la fermeture des rues va être étudiée avec l’aide de la police métropolitaine et des commerçants.

 plan-shibuya

Source : Japan Times || Image : vichie81 / Shutterstock.com

Discussions

Une réponse

  1. facto

    Comme partout sur la planète, les habitudes sont dures à changer.
    Ils ont tout ce qu’il faut pour se déplacer en transport en commun et ce secteur est très touristique. Les gênés ne représentent pas grand chose dans le fond. De plus une voiture revient très cher à Tokyo.

Laisser un commentaire