C’est BBC News qui rapporte cette information selon laquelle, au Japon, la réussite des expériences sur des cochons chimères, portant le matériel génétique de deux espèces différentes, ouvrirait la porte aux essaies des cellules et organes humains dans des porcs.

 

C’est le professeur Nakauchi qui mène en laboratoire ces expériences. L’objectif principal de l’expérience est de réaliser la greffe des tissus humains normale. En cas de succès, il sera possible de fabriquer des organes pour la transplantation dans le corps de l’animal.

Ces expériences chimériques, dignes de l’ile du docteur Moreau sont actuellement en cours. Et malgré le débat éthique qu’elles soulèvent, elles représentent un espoir pour des centaines de milliers de malades en attente d’une greffe du rein ou du foie.

Cette hybridation homme-animal peut paraitre choquante. De fait, il s’agit d’une véritable révolution comparable à l’invention de la fécondation in vitro dans les années 70 et le débat passionné qui l’a accompagnée.

Notons qu’en ce moment, le professeur Nakauchi mène au Japon des travaux sur des souris, des rats et des porcs et que ses essais sont actuellement couronnés de succès. Le porc serait-il l’avenir de la santé de l’homme ?

 

 

Professeur Nakauchi

Professeur Nakauchi

 

Source: webdo.tn / BBC News

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

 

 

Discussions

Laisser un commentaire