Les recettes d’Uniqlo à l’étranger dépasseront en 2015-2016 celles réalisées au Japon estime le fondateur de la marque, Tadashi Yanai.

 

Au « pays du Soleil levant », les ventes des quelque 852 boutiques Uniqlo (dont 19 en franchise) ont gagné 8% sur un an. Mais c’est surtout en dehors de son pays d’origine que les ventes de la marque d’habillement ont bondi -plus de 50% sur un an.

Une croissance impressionnante essentiellement grâce à l’ouverture à un rythme soutenu de magasins en Chine (déjà 189 boutiques), en Corée du Sud et dans le reste de l’Asie, conformément à la stratégie tracée par le fondateur, pour qui ce continent est clairement le marché qui offre le plus de potentiel de croissance.

Uniqlo va en outre inaugurer d’ici à la fin de l’année à Shanghai sa plus grande boutique au monde, qui ne mesurera pas moins de 6.600 mètres carrés. Fin mai, Uniqlo comptait 410 magasins hors du Japon, 135 de plus qu’un an auparavant.

Les ventes d’Uniqlo à l’étranger n’ont toutefois encore représenté que 22 % du chiffre d’affaires du groupe sur neuf mois, une proportion qui doit cependant grimper en flèche dans les années à venir grâce à l’augmentation rapide du nombre de boutiques.

Uniqlo va ouvrir 10 boutiques de plus aux Etats-Unis à l’automne, ce qui va porter son total à 17 dans ce pays. Il s’agit d’une claire accélération des affaires de la marque en Amérique du Nord où le groupe a l’ambition de doper la notoriété de la marque et de recruter de nouveaux clients en étant présent dans un plus grand nombre d’emplacements.

 

Des ventes et profits en hausse de 20 %

 

L’expansion internationale d’Uniqlo est la locomotive de la forte croissance du groupe japonais Fast Retailing qui le détient. Ce dernier a fait état jeudi d’une nouvelle très forte hausse de 20% de ses ventes et profits au terme des neuf premiers mois de son exercice.

Entre le 1er septembre 2012 et le 31 mai 2013, Fast Retailing (aussi propriétaire de Comptoir des cotonniers, Princesse tam tam et g.u ) a dégagé un profit net de 88 milliards de yens (737 millions d’euros), en hausse de 22% sur un an.

Son chiffre d’affaires a grimpé dans le même temps de 19% à 7 milliards d’euros. Des totaux conformes aux attentes du groupe qui a maintenu ses prévisions annuelles.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Lesechos.fr

Discussions

Laisser un commentaire