Une salle d’arcade aurait interdit l’usage des smartphones dans son enceinte. En cause ? Un jeu mobile.

 

L’affiche explique donc que l’on ne doit consommer que la nourriture vendue dans la salle dans l’enceinte de celle-ci, et que les smartphones sont interdits, plus spécifiquement dans l’usage d’un jeu : Puzzle & Dragons.

 

affiche-salle-arcade

 

Ce jeu qui fait gagner près de 4 milions de dollars par jour à son éditeur GungHo. Plus de 13 millions de comptes ont été créés au Japon, soit près d’un dixième de la population du pays.

Il semblerait que la salle d’arcade en ait assez de voir les Japonais jouer sur leur smartphones plutôt qu’aux machines, en profitant pourtant des bancs et espaces de la salle.

 

puzzle and dragon

 

Ce fait divers est plus important qu’il n’y parait. En effet, jamais auparavant les salles d’arcades japonaises n’avaient vraiment été inquiétées.

Et ce alors que, rappelons-le, le Japon est le pays des consoles. Nintendo, Sega, Sony, sont des entreprises nippones.

Le Japon reste l’un des marchés majeurs pour la DS et la 3DS. Aussi, voir une salle d’arcade bannir les smartphones est révélateur d’un fait : même au Japon, les smartphones deviennent les consoles portables de demain.

C’est le genre de fait divers qui amène à penser que Nintendo, qui gagne beaucoup d’argent grâce à ses consoles portables, et Sony qui voudrait relever les ventes de sa PSVita, ont du souci à se faire sur le secteur.

Ce ne sont pas les salles d’arcade qui sont réellement en danger dans un pays où elles restent une institution culturelle, mais bien les consoles portables classiques qui jamais n’avaient obtenu ce genre de “succès”.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Frandroid.com

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire