La législation pour la réforme du système japonais de production d’électricité n’a pu être votée mercredi à la Chambre haute, avant la fin de la session parlementaire.

 

Il s’agissait de séparer les activités de production et de distribution des compagnies d’électricité. L’objectif était donc de réformer le système actuel, suite au séisme survenu en 2011.

La Compagnie d’électricité de Tokyo a dû en effet organiser des coupures de courant par rotation qui ont perturbé l’activité industrielle et la vie quotidienne des Japonais.

La nouvelle législation devrait libéraliser le secteur de la distribution dans les 3 années à venir, ce qui permettra aux entreprises et aux particuliers de choisir librement leurs fournisseurs.

Le projet de loi en question concernait également la séparation des processus de production et de distribution, en 5 ou 7 ans.

 

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire