Une lycéenne de 16 ans, arrêtée dimanche pour l’assassinat d’une camarade de classe âgée de 15 ans, à Sasebo (Préfecture de Nagasaki), a déclaré lundi à la police qu’elle voulait seulement découvrir ce que ça faisait de tuer quelqu’un.

 

La jeune fille est passée entre les mains d’éducateurs et de psychologues afin d’essayer de déterminer le mobile du meurtre d’Aiwa Matsuo.

Lundi, les responsables de l’école fréquentée par les deux jeunes filles ont exprimé leur choc et ont déclaré qu’il n’y avait aucun signe apparent de conflit entre elles.

aiwa-matsuo

Aiwa Matsuo

La lycéenne a indiqué à la police avoir fait du shopping samedi après-midi avec la victime puis elles sont allées à son appartement ou elle l’a tuée.

La jeune fille a admis avoir frappé Matsuo à l’arrière de la tête au moins 10 fois avec un marteau.

Elle l’a ensuite étranglée avec une corde, avant de découper sa tête avec une scie. La main gauche de la victime a également été découpée, a indiqué la police.

Suite au retard de Matsuo, ses parents, inquiets, ont appelé la police qui s’est rendue à l’appartement de son « amie ». La police est entrée dans la chambre de la jeune fille à environ 03h20 dimanche, et a découvert le corps de la victime sur allongé sur un lit.

La lycéenne a indiqué à la police avoir acheté les outils utilisés pour tuer Matsuo quelques jours avant l’attaque.

Elle vivait seule dans un appartement depuis avril suite la mort de sa mère l’année précédente et au remariage de son père.

La police enquête également sur la publication de quatre messages anonymes, montrant quelques images sanglantes, sur le forum 2Channel. La personne ayant posté ces messages prétendait être en train de tuer quelqu’un. Ces messages ont été postés après 22 heures, le soir de l’assassinat.

 

 

Source: Japan Today

Discussions

Une réponse

  1. Valjean

    Et je rajoute que la même personne avait déjà essayé d’empoisonner ses camarades de classe en foutant du poison dans la bouffe. Aussi, elle aurait tué plusieurs animaux.

Laisser un commentaire