Une jeune femme d’affaires de Tokyo s’est attaché pieds et poignets afin d’éviter d’aller au travail, ont rapporté les médias japonais vendredi.

 

La femme de 20 ans a été découverte ligotée à l’aide de cordes et de ceintures, à son appartement dans l’ouest de la capitale lundi, rapporte le Sankei Shimbun.

Le propriétaire de l’appartement a découvert la jeune femme inconsciente mais indemne, a indiqué le journal. Il a directement appelé la police et l’ambulance, craignant que la femme fut victime d’un cambriolage à domicile.

Mais les détectives ont commencé à avoir des doutes sur l’histoire de la jeune locataire lorsqu’ils n’ont pas réussi à trouver une seule trace d’effraction dans l’appartement.

Pendant l’interrogatoire, la femme s’est effondrée et a avoué qu’il n’y avait personne d’autre impliquée.

«Je ne voulais pas aller au travail, j’ai donc fait cela comme excuse pour pouvoir m’absenter sans préavis,» a t-elle dit à la police.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire