Un policier de 100 kilos à causé la mort d’une femme lors d’une arrestation en s’asseyant sur son dos comme on s’assoit sur une jument…

A environ 7h, la police du quartier Sakai a reçu un appel  au 110 (le numéro d’urgence du Japon) d’une famille se plaignant d’une femme en pleine crise d’hystérie.

L’officier en question se précipita alors vers la scène avec un groupe de collègues.

En arrivant, ils ont trouvé une femme hors de contrôle en train de crier et jeter des objets en face de sa maison.

Les policiers ont tenté de maîtriser la femme pendant 20 minutes quand, finalement, ils ont décidé de la plaquer au sol, face contre terre, en lui tenant les bras et les jambes.

Le grand policier a donc pris place confortablement sur le dos de la femme, l’empêchant de respirer jusqu’à perdre conscience. Elle a ensuite été emmenée à l’hôpital où elle est décédée  d’un apport insuffisant d’oxygène au cerveau, cinq jours plus tard.

Comme quoi le « dada » n’est pas un jeu à prendre à la légère!!!

 

Discussions

Laisser un commentaire