La province chinoise de Guangdong enverra une délégation au Japon le mois prochain. Il s’agira de la première mission d’importance d’une province chinoise au Japon en un an.

 

Ce gouvernement régional du sud de la Chine a suspendu ses échanges économiques avec le Japon après que les manifestations antijaponaises à propos des îles Senkaku se sont étendues à l’ensemble du pays en septembre de l’an dernier.

Selon la province de Guangdong, jusqu’à 50 représentants du gouvernement local et du milieu des affaires feront partie de la délégation.

La visite aura lieu du 16 au 20 octobre. A cette occasion, les représentants chinois organiseront des séminaires à Tokyo, dans le but d’attirer de nouveaux investissements japonais.

Quelque 2000 entreprises nippones font affaire présentement dans cette province.

Mais les investissements japonais ont ralenti en raison des relations diplomatiques tendues entre les deux pays.

Discussions

Laisser un commentaire