Des  actrices porno japonaises  sont prêtes à se faire tripoter la poitrine par des fans pendant 24 heures ce week-end pour un évènement caritatif que l’on peut traduire grosso-modo par «  Aide aux Seins », qui fait parti de l’organisation «Stop Sida»

 

Les neuf stars adultes du cinéma ont déclaré lundi  aux médias locaux qu’elles étaient enthousiastes de participer à  la campagne «  Stop Sida », qui sera retransmise à la TV,  mais ont demandé aux participants d’être doux avec elles.

«  J’attends vraiment avec impatience que beaucoup de gens viennent caresser mes seins » a déclaré Rina Serina au journal Tokyo Sports. «  Mais je serais vraiment heureuse qu’ils soient délicats avec moi »

L’évènement, le 12e depuis son lancement en 2003, sera retransmis à la télévision sur les chaines pour adultes, où les spectateurs devront faire une donation à la campagne anti Sida pour leur permettre de participer.

Il a lieu après des débordements sexistes qui se sont produits à Tokyo à l’encontre de femmes membres de l’Assemblée Législative, ont défrayé la chronique, et mis en avant une vision dépassée des femmes qui subsiste au Japon.

« Je n’aurai jamais pensé que mes seins pourraient servir à la société » a ajouté Serina, apparemment inconsciente d’une quelconque contradiction.

L’actrice porno Iku Sakuragi n’a pas de scrupules quant à se faire peloter par des centaines de paires de mains. «  C’est à titre caritatif », a déclaré la jeune femme de 21 ans. «  Tripotez les, donnez de l’argent, soyons heureux. »

Les législateurs du parti du Premier Ministre Shinzo Abe ont déclenché des huées publiques en juin lorsqu’ils ont proféré des sarcasmes sexistes contre  Ayaka Shiomura, membre de l’assemblée à Tokyo, en lui criant «  Pourquoi ne vous mariez-vous pas ? » lors d’un débat sur la maternité.

Le Japon a l’un des taux de main d’œuvre féminine le plus faible  parmi les pays développés. Le manque très important de gardes d’enfants et  le faible soutien de carrière lié au sexisme profondément établi sont critiqués car ils poussent les femmes à rester à la maison.

La campagne débute samedi et est soutenue par la Fondation Japonaise de Prévention du Sida.

 

Source: The Daily Star || Image: Boxun

Discussions

Laisser un commentaire