Une compagnie japonaise en charge du métro de Tokyo a procédé à des essais d’une batterie d’urgence, destinée à actionner les voitures en cas de panne d’électricité, consécutive à un séisme qui frapperait la capitale.

 

L’expérience, menée ce jeudi par la compagnie Tokyo Metro, concernait une rame de 6 voitures, dotée d’une batterie d’urgence installée dans la quatrième voiture.

Lorsque la rame du métro a été placée en mode d’urgence, elle s’est avancée à une vitesse de 5 km à l’heure en s’alimentant uniquement sur sa batterie.

Les responsables estiment que ceci suffirait pour amener des rames immobilisées jusqu’à la prochaine station.

Ils ont l’intention de procéder à d’autres essais afin de garantir la fiabilité du système comme mesure d’urgence.

Lors des prochains essais, les voitures seront chargées de réservoirs d’eau pour leur donner le même poids que lors des heures d’affluence.

Discussions

Laisser un commentaire