L’impôt sur les sociétés au japon va être réduit « dans une fourchette allant de 20 à 29 % » a annoncé le Premier ministre, Shinzo Abe.

 

Ce projet a été soumis vendredi lors d’une réunion du conseil gouvernemental en charge de la politique économique et fiscale.

Le gouvernement explique dans ce document qu’il cherche à abaisser le taux d’imposition sur les entreprises afin qu’il passe des 35% actuels à moins de 30% à terme, d’ici quelques années. Cette baisse commencerait dès la prochaine année fiscale.

Pour compenser cette perte de revenus, le projet explique que des sources permanentes devront être trouvées, notamment en élargissant la base imposable.

Le projet tente de résoudre les inquiétudes provoquées par la contraction économique qui résultera de la forte chute de la population. Il précise que le gouvernement va envisager de nouvelles approches pour relancer la natalité.

A propos de la dette nationale qui continue de gonfler, le gouvernement va indiquer des étapes concrètes qui permettront d’équilibrer le budget primaire d’ici l’année fiscale 2020.

Le premier ministre Shinzo Abe a souligné que le projet comprend des réformes nécessaires pour que le Japon parvienne à la fois à retrouver la croissance économique et à équilibrer son budget à moyen et long terme.

Il a donné comme instructions aux membres du conseil d’accélérer le processus afin que les stratégies fondamentales puissent être approuvées par le gouvernement le 27 juin.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire