A Hokkaido, deux melons Yubari viennent d’être vendus aux enchères pour 2,5 millions de yens (~18 000€), l’une des mises les plus élevées jamais payées pour ce fruit. L’année dernière, la mise la plus élevée avait été de 1,6 millions de yens (~11 500€) pour un lot identique.

C’est une entreprise locale de fruits qui a acheté les deux melons mise en vente vendredi. Il est coutume de vendre aux enchères les premiers melons de la saison comme s’il s’agissait d’un objet très rare d’où le fait que certains spécimens soient vendus si chers.

Les melons Yubari sont considérés par les japonais comme un bon vin. De nombreuses personnes en achètent afin de l’offrir à leurs amis et collègues.

Les melons Yubari sont reconnus pour leur qualité exceptionnelle. Formant une sphère parfaite, le fruit est vendu avec une queue en forme de T. Il est habituellement vendu dans une boîte ornée.

Dans un pays où une seule pomme peut coûter plus de 500 yens et une barquette de 20 cerises peut être vendue plus de 10.000 yens, les consommateurs japonais sont habitués à payer des prix exorbitants pour leurs fruits.

 

Discussions

Laisser un commentaire