Un homme, opposé à la décision du gouvernement d’autoriser les Forces de défense japonaises de pouvoir rentrer en guerre, est mort après s’être immolé dans le parc Hibiya de Tokyo.

 

Les enquêteurs ont confirmé qu’il s ‘agissait d’un suicide, notant que l’homme avait laissé une lettre de protestation ainsi qu’une caméra, avec laquelle il a enregistré son immolation.

La lettre laissée par cet homme non identifié est adressée au Premier ministre Shinzo Abe et aux élus des deux chambres de la Diète.

Elle exprime son opposition au plan du gouvernement Abe de permettre au Japon d’exercer le droit de légitime défense collective, soit le droit d’une nation à venir en aide à un allié lors d’une attaque armée.

Selon des sources policières, l’homme était également contre le projet de transfert de la base militaire de l’armée américaine située à Futenma dans la préfecture d’Okinawa,

La police a répondu à un appel d’urgence pour les avertir d’un incendie dans le parc Hibiya, aux environ de 19 heures ce mardi.

Les pompiers ont trouvé un homme dont les vêtements étaient en flammes. Ils ont éteint le feu et l’ont emmené à l’hôpital, mais il a été déclaré mort peu de temps après.

Cet incident fait suite à une autre immolation près de la gare de Shinjuku à Tokyo survenue en Juillet. Il protestait également contre la modification par le gouvernement de l’article 9 de la constitution qui indiquait initialement que le Japon renonçait à la guerre.

 

Source : Japan Times || Shutterstock.com

Discussions

2 Réponses

  1. Greg

    Je discutais avec un mec ayant voyagé à Okinawa.

    Il m’a dit que Okinawa, qui concentrait le plus de centenaires, est devenu l’endroit du Japon ayant le plus d’obèses. Avec l’apport de la « culture » américaine.

    Mes amitiés au pauvre homme, j’irai lui payer un verre dans l’au-delà…

Laisser un commentaire