Deux passagers, un homme et une femme, sont morts suite à l’auto-immolation de celui-ci au bord d’un Shinkansen au sud de Tokyo.

 

L’homme, âgé de 71 ans et originaire de Suginami à Tokyo, était situé près de la porte à l’avant de voiture de tête du Nozomi 225 lorsqu’il s’est versé sur la tête un liquide inflammable et y a mis le feu.

Le cadavre de l’homme a été gravement carbonisé, a indiqué la police, ajoutant qu’ils essayaient de confirmer d’autres circonstances entourant l’incident.

PK2015063002100168_size0

La femme, qui était âgée d’une cinquantaine d’années, a été retrouvée à l’autre extrémité de la première voiture, selon la police et les pompiers. D’après les premiers rapports, il était difficile de déterminer si elle s’était également immolée ou si elle faisait partie des victimes.

25 passagers ont été touchés, en majorité dû à l’inhalation de fumée. Certains passagers ont également été brûlés, ont indiqué les pompiers d’Odawara.

Les motivations de l’homme étaient toujours floues à la fin de la journée.

CIt-bsnUEAAmw-m

La NHK a cité une femme, qui voyageait dans cette voiture au moment des faits :

« L’homme s’est approché de moi et m’a dit : « Je viens de trouver ça, ils sont à vous. », tout en lui posant plusieurs billets de 1000 yens sur sa table de dossier.

« Je n’en veux pas, lui dis-je, et l’homme a commencé à marcher sans but dans l’allée, déversant ce qui ressemblait à de l’huile. Je lui ai dit d’arrêter, et il m’a dit, « Vous êtes également en danger, allez-vous-en », et je courus vers l’arrière du train. C’est à ce moment-là que l’homme s’est immolé. »

La police de la préfecture de Kanagawa enquête sur l’incident comme un cas possible d’incendie criminel.

Le Nozomi express, exploité par Central Japan Railway (JR Tokai), se dirigeait de Tokyo à la gare de Shin-Osaka. Le train se trouvait entre les gares de Shin-Yokohama et Odawara lorsqu’un passager situé dans la voiture n°1 a déclenché l’alarme d’urgence aux environs d’11h30. Le conducteur a alors arrêté le train.

JR Tokai a déclaré qu’au moment des faits, le train transportait environ 800 passagers. Les gens assis dans la voiture n°1 ont été transférés à la voiture n°4.

La circulation sur ce tronçon de la ligne Tokaido Shinkansen a été temporairement interrompue. Le train est reparti autour de 14:00 jusqu’à la gare d’Odawara afin de faire sortir les passagers, a indiqué JR Tokai.

Un porte-parole de JR Tokai a déclaré qu’il s’agissait du premier cas d’auto-immolation sur les lignes ferroviaires de l’opérateur. Le précédent incident mortel concernait un passager ayant ouvert les portes du train à grande vitesse afin de se suicider.

Le Japon a connu d’autre cas d’auto-immolation, dont un près de la gare de Shinjuku survenue en Juillet 2014 et un autre en novembre de la même année dans un parc Hibiya de Tokyo. Les deux personnes protestaient contre la modification de l’article 9 de la constitution qui indiquait initialement que le Japon renonçait à la guerre.

 

Source: Japan Times / NHK / TBS / FNN

Discussions

Laisser un commentaire