La police de la préfecture de Niigata a indiqué avoir arrêté, en octobre dernier, un chômeur de 41 ans de la ville de Murakami, pour avoir volé plus de 200 chaussures d’infirmières, rapporte le Nikkan Sports.

 

Pris en flagrant délit par une caméra de sécurité d’une droguerie de Niigata, le 17 Août dernier, Tsunehito Isobe a été reconnu comme étant le voleur d’une collection de 244 paires de chaussures. Il a finalement été interpellé par la police le 7 Octobre, soit 2 mois après s’être fait prendre.

Lors d’une perquisition au domicile du suspect, les enquêteurs ont saisi des boîtes en carton contenant approximativement 244 paires de chaussures, dont 200 d’entre elles appartenant à des infirmières (les 44 autres étant des chaussures à talons hauts).

Un mois après son arrestation, le 28 novembre, la police avait identifié les propriétaires de 13 paires, dont la valeur total s’élèverait à ¥ 9’300 (~68 euros).

chaussures-infirmières-japon

Isobe-san, qui a été accusé de vol par le gouvernement japonais, a récemment plaidé coupable suite à l’identification des paires de chaussures.

« Je l’ai fait pour satisfaire mon appétit sexuel, » a-t-il alors déclaré. « L’odeur est un point important du désir. […] Quand l’odeur disparaît des chaussures au fil du temps, ces dernières perdent de leur valeur. »

Parmi les objets saisis, environ 50% d’entre eux provenaient d’achats sur internet, d’après Isobe-san. Les autres auraient cependant été volés par ce dernier.

Entre 2009 et début mai 2014, le suspect aurait visé cinq lieux, dont une maison de soins, une clinique dentaire et une institution médicale. Les vols ont eu lieu alors que les membres du personnel prenaient leur pause.

 

Source : Tokyo reporter || Image : Tomo news / Sankei

Discussions

Laisser un commentaire