Bouches béantes, cornes gigantesques, yeux perçants – avec plus de 100 « monstres » effrayants, mais quand même abordables, sur le comptoir et les étagères, les clients bavardent tranquillement de monstres dans le bar de Nakano, à Tokyo.

 

Takao Nakano a ouvert le Dai-kaiju Saron (le grand bar de monstres) en 2011 dans une galerie marchande près de la gare de Nakano JR, dans le but de le transformer en un lieu semblable à un magasin de bonbons où les enfants se réunissent.

Nakano, 51 ans, qui travaille également en tant que metteur en scène, ouvre son café-bar le mercredi et le deuxième samedi de chaque mois, louant cet espace à une connaissance.

Mucho le monstre hôtesse accueille les clients du bar. Les costumes et figurines de monstres du bar ont été réalisés par l’ami de Nakano, Piko Piko, 45 ans, auto-revendiqué « artiste de monstres. »

« J’ai créé Mucho en accordant une attention particulière aux lignes de son corps pour souligner sa féminité, » dit-il. Il lui arrive aussi parfois de porter des costumes intégraux pour entrer dans la peau d’un monstre.

Des centaines de poupées et costumes intégraux remplissent la maison et l’atelier de Piko Piko, où il fabrique ses nouvelles créations.

« Je veux créer quelque chose que personne n’a jamais vu auparavant et qui sera accessible pour toujours et pour tout le monde », confie l’artiste.

Il reçoit de nombreuses demandes pour que ses « monstres » apparaissent à la télévision et dans des vidéoclips. Plus récemment, ses monstres ont été demandé pour des vidéos du groupe de rock britannique Muse et pour le groupe de pop japonais V6.

Nakano a grandi au cœur du « boom du monstre » suscité par les programmes de télévision comme « Ultraman » et « Maguma Taishi » (Ambassadeur Magma).

« En fin de compte, le monstre perd toujours contre le héros puissant et classe », a déclaré Nakano. « Je pense que beaucoup de gens ont de l’empathie pour les monstres non seulement en raison de leur apparence unique, mais aussi en raison de leur destin. »

Le boom du monstre ne semble pas prêt de s’arrêter!

 

bar à monstres

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire