L’arrondissement de Setagaya à Tokyo a indiqué vouloir suivre l’exemple de Shibuya en reconnaissant à son tour les couples de même sexe.

 

Setagaya, l’arrondissement le plus peuplé de Tokyo, est représenté par le maire, Nobuto Hosaka. Suite au discours du maire de Shibuya désirant délivrer aux couples homosexuels un équivalent au mariage, Hosaka a souhaité examiner ce qu’il pouvait faire pour les habitants de Setagaya.

Hosaka a eu l’occasion de s’exprimer sur les LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) durant une cérémonie de passage à l’âge adulte dimanche.

hosaka1

Nobuto Hosaka

La proposition de Shibuya annoncée jeudi a été largement saluée comme révolutionnaire. Même si juridiquement cela ne changerait pas grand-chose et que cette proposition nécessite encore l’approbation de l’assemblée municipale, ce certificat permettrait de soulager certaines minorités sexuelles de la discrimination et des difficultés vécues dans une société conservatrice.

« Nous nous efforcerons de créer une société qui valorise la diversité et respecte les droits de l’homme, » a indiqué Hosaka sur Twitter dimanche.

Lors d’une session de l’Assemblée en Septembre, Hosaka avait réaffirmé son engagement à combattre les préjugés et la discrimination des minorités sexuelles, dont les homosexuels et les personnes diagnostiquées d’un trouble de l’identité sexuelle.

Hosaka a souligné la nécessité de relancer le débat sur la façon de protéger leurs droits, ajoutant qu’il allait demander que l’on examine les initiatives existantes au Japon et à travers le monde afin de déterminer ce qu’il est possible de faire pour la reconnaissance des couples homosexuels.

Setagaya est connu pour son écoute des LGBT, et ses mesures prises dans le passé afin de répondre progressivement à leurs préoccupations.

En 2003, il avait fait retirer le choix Homme / Femme de certains documents officiels, reconnaissant que la sexualité ne correspond pas toujours au sexe de la personne.

La mairie a également mis en place une hotline pour conseiller les minorités sexuelles. Un séminaire sur l’égalité des LGBT est également tenu tous les ans pour les fonctionnaires.

Source : Japan Times || Image : Shutterstock.com

Discussions

8 Réponses

      • thomas

        Attention pas d’amalgame ! Critiquer les décisions d’un maire japonais sur l’homosexualité ne fait pas de toi un homophobe, sinon on ne pourrait plus rien dire..

  1. Seezu

    Super nouvelle !!

    Les japonais petit à petit améliorent ce qu’ils ont toujours laissé de côté, le social.
    S’occuper des homosexuels et de leurs droits, des crèches et des mères qui voudraient continuer à travailler…

    J’espère que cela va continuer de manière exponentielle.

  2. Broly

    @Chiara Cupani c’est à cause des gens comme toi qu’on ne peut rien dire sur cette communauté.
    C’est principalement parce que cette communauté rapporte de l’argent, qu’elle est de plus de plus défendue, c’est une mine d’or!!

Laisser un commentaire