La police préfectorale a annoncé vendredi qu’un catalogue de DVD porno non censuré, ayant été mal adressé, a conduit à une saisie à Osaka.

 

Sankei Sports (le 21 septembre) rapporte que des officiers ont fait une descente mercredi  dans le magasin Flower situé dans le quartier de Naniwa et ont confisqué 280 000 DVD non censurés ainsi que 7000 pilules de dysfonctionnement érectiles.

Le responsable de l’opération, Juji Hidaka, 27 ans, et cinq autres suspects, a été arrêté pour possession de matériel obscène avec l’intention de revente. Conformément à la loi, les films disponible au Japon doivent censurer les organes génitaux correctement.

Tout les suspects ont reconnu les faits.

Les officiers ont pris conscience de la question en mai. Trois catalogues de vente par correspondance pour Flower, chacun de 80 pages, ont été livrés au chef à un commissaire de police à Osaka.

Les catalogues étaient adressés à l’adresse personnelle du commissaire, mais n’étaient pas livrables à cette destination. Des salariés postaux ont alors recherché une adresse alternative pour le chef de police.

Le chef de police a nié savoir pourquoi les catalogues lui avaient été envoyés. Hidaka a déclaré qu’ils leur arrivait d’envoyé des catalogues a des personnes lambda.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire