Le Japon va demander aux Etats-Unis de présenter un calendrier spécifique pour la rétrocession de terrains à Okinawa.

 

Cette décision a été prise afin d’obtenir la compréhension de la population locale concernant le projet de remise en valeur d’une zone côtière pour la construction d’une installation aérienne des Marines américains.

Le ministère japonais de la Défense a déposé la semaine dernière auprès de la préfecture d’Okinawa une demande d’autorisation pour la mise en valeur d’une ancienne décharge dans une zone côtière de la municipalité de Nago.

La bande côtière devra être réaménagée pour y relocaliser la base aérienne des Marines américains de Futenma depuis la ville densément peuplée de Ginowan, toujours à Okinawa.

Dimanche, le premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que dans le cadre des efforts visant à alléger le fardeau qui pèse sur la population d’Okinawa, il négociera avec les Etats-Unis l’élaboration d’un calendrier spécifique pour la rétrocession au Japon de terrains et installations. Les terrains en question se trouveraient au sud de la base aérienne américaine de Kadena.

Il n’y a pas eu à ce jour de réponse favorable de la part de Washington, le plan de relocalisation de la base de Futenma n’ayant pas enregistré de progrès.

Discussions

Laisser un commentaire