Des enquêteurs travaillent sur le cas d’une jeune femme dont le cadavre a traversé le Japon par la poste.

 

Le corps de Rika Okada, 29 ans, a été découvert dans une boîte de 2 mètres étiquetée « poupée » dans un casier de stockage situé dans la ville de Hachioji, à l’ouest de Tokyo.

La société qui a transporté le paquet d’Osaka à Tokyo a déclaré que l’expédition a été payée au nom de Mme Okada. Mme Okada avait disparu depuis la fin de mars. La facture pour la location du casier a également été réglée en utilisant sa carte de crédit.

La police d’Osaka a refusé de confirmer les détails, mais un rapport indique qu’une femme ayant été à la même école primaire qu’Okada aurait décollée de Tokyo au début du moins en utilisant le passeport de la victime.

La camarade de classe aurait vécu avec une femme d’origine chinoise à quelques centaines de mètres du lieu de stockage.

Les deux femmes ont pris un vol commun à l’aéroport Haneda, à destination de Shanghai.

Peu de temps avant sa disparition, elle avait écrit sur sa page Facebook qu’elle allait rencontrer un vieil ami qu’elle n’avait pas vu depuis de nombreuses années.

Selon les médias locaux, les enquêteurs ont découvert plus d’une douzaine de coups de couteau sur son corps, mais n’ont pas trouvé de blessures de défense sur ses bras.

 

Source: quotidien du peuple

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire