Un avion de la compagnie sud-coréenne Korean Air, parti de Corée du Sud en direction des Etats-Unis, a effectué un atterrissage en urgence à l’aéroport de Tokyo-Narita au Japon, en raison de fumée dans le cockpit

 

Selon la chaîne de télévision NHK, le Boeing 777 parti de Séoul pour Los Angeles a changé de trajectoire pour aller se poser au Japon par mesure de sécurité. Il aurait atterri à 22H05 locales (13H05 GMT). Il avait décollé à 09H40 (12H40 GMT) de l’aéroport Incheon près de Séoul.

Alors que l’appareil volait à 175 kilomètres environ au nord-est de Narita, le commandant de bord a contacté les autorités aéroportuaires japonaises pour signaler la présence de fumée dans le poste de pilotage.

Selon les images prises par une caméra de la NHK en permanence installée face aux pistes de l’aéroport, par mesure de précaution, l’avion a été accueilli par des camions de pompiers.

Les 288 passagers et membres d’équipage ont débarqué et sont montés dans un bus pour rejoindre un terminal, a précisé la chaîne. Les autorités n’ont pas fait état de blessés, selon la même source.

«L’équipage nous a informés qu’il y avait un problème technique, ils nous ont retiré les plateaux-repas et nous avons atterri en urgence», a témoigné un des passagers, interrogé par la NHK.

Le vol a été annulé pour dimanche soir et les passagers passeront la nuit au Japon.

Les circonstances de cet incident sont en train d’être analysées, précise encore la NHK, mais selon les premiers éléments recueillis, une odeur de brûlé a été remarquée à côté d’un réfrigérateur à bord de l’appareil.

Discussions

Laisser un commentaire