Un comité consultatif de l’UNESCO a recommandé l’inscription sur la liste du Patrimoine culturel mondial d’un atelier de production de soie construit au XIXème siècle non loin de Tokyo.

 

Le gouvernement japonais a suggéré en janvier 2013 à l’UNESCO de prendre en considération l’inscription de l’atelier de production de soie de Tomioka et des structures qui y sont liées, qui se trouvent dans la préfecture de Gunma.

Construit en 1872, cet atelier est la première unité de production de soie gérée directement par l’Etat japonais. Selon les spécialistes, cette structure a mis au point une technologie innovante de production de la soie et a grandement contribué à la croissance de l’industrie mondiale de la soie.

Les membres du Conseil international des monuments et des sites ont inspecté en septembre dernier la soierie de Tomioka.

Leur recommandation aura probablement une grande influence sur le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO et les analystes estiment que les membres de ce comité approuveront l’inscription de cette structure lors de leur réunion en juin au Qatar.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire