Depuis quelques années, l’artiste français Clet Abraham colle des stickers sur les panneaux de signalisation à travers l’Europe.

 

Depuis la fin de l’année dernière, il se trouve au Japon et n’a pas tardé à avoir des problèmes avec la police.

Abraham colle ses autocollants pendant la nuit, afin de surprendre les gens pendant la journée. Certaines personnes pensent que son travail est mignon. D’autres pas.

Lorsqu’on lui a demandé il y a quelques années sur le site Flo’n The Go si ces autocollants étaient illégaux, il a répondu: «Oui, ils sont, mais ils ne compromettent pas la fonction du panneau de signalisation. »

Selon FNN, l’artiste français a admis à la police avoir collé des autocollants dans plus de 90 endroits, à Osaka et à Kyoto, depuis la fin de l’année dernière.

Les policiers vérifient actuellement si oui ou non ses actions sont en violation avec les lois japonaises sur la circulation routière.

Ce ne serait pas une première. Apparemment, il aurait été condamné à une amende de 400 € en Europe pour son art de rue.

 

https://www.youtube.com/watch?v=uPrsapC1nKQ

 

1

2

3

4

5

6

7

8Source : Kotaku

Discussions

24 Réponses

      • chris

        yen a marre des cXXX qui font passer les francais pour des vandalles alors que la plupart tels que moi font tout pour ne pas se faire remarquer. Je comprends qu’il y a des appart interdits aux étrangers, finalement ils ont raison…

      • Jenny cheng

        Parce que certains étrangers, artistes s’amusent et veulent partager leur vision de la vie, cela deviendrait « normal » d’interdire des appartements aux étrangers.
        C’est bête, méchant et réducteur au possible.

        Les étrangers ont moins de droits que les japonais? Il est naturel de les discriminer pour des choses auxquelles ils ne sont aucunement liés?
        Ils faut arrêter de cracher sur les étrangers qui vivent au Japon. Ils ont des droits, du respect, de la morale.

      • chris

        @Jenny : « partager une vision de la vie », ça se propose mais ça ne s’impose pas. Les japonais en grande majorité n’apprécient pas ce qui est « hors la loi » et cela meme si c’est au nom de l’art. Faire ce genre de chose au Japon, c’est montrer qu’on ne comprend pas le Japon et que l’on a rien à y faire. Les etrangers ont moins de droits que les japonais, oui et cela me parait tout à fait normal. Il faut arreter de penser que tout le monde pense comme les français. Moi j’aime le Japon parce que ce pays est patriote, cohérent et droit. Je ne crache par ailleurs pas sur les etrangers au Japon, qui respectent et ne se font remarquer que par des actes que les japonais apprécieront, pas par ce genre d’acte qui crée l’oprobe et la polémique. Alors vos « Rakugaki », allez les faire ailleurs.

      • nabon

        +1 chris, pourquoi diable les etrangers auraient ils les autant de droit que les japonais eux meme, chez eux. Il faut effectivement arreter d’imaginer que cette vision republicaine occidentale est partout chez elle.
        Cet etranger fout ~le caca~ et salit les autres etrangers qui font tout pour s’integrer du mieux qu’ils peuvent. Meme si les japonais ne sont pas betes et sauront faire la part des choses, il est de mon devoir de condamner un acte idiot et potentiellement dangereux commis par un compatriote.

      • Teru

        C’est pas de l’art et encore moins quand l' »artiste » ( lol ) impose de force ce qu’il croit être une « oeuvre ».

        Bien sûr qu’il ne faut pas d’immigration au Japon, ceux qui n’y ont jamais été ne peuvent pas comprendre à quel point aucune de nos valeurs, nos comportements, notre vision du monde, etc. et à l’opposé du leur.

        Si les tags étaient de l’art les gens choisiraient d’eux-même d’aller en admirer.
        C’est moche, c’est pour se montrer, un peu comme les tatouages et c’est surtout un manque de reconnaissance pathétique. Ils rêvent d’être vu ( peut importe en bien ou en mal.)

      • Saroun

        Teru, quand on ne sait pas de quoi on parle, on parle pas ^_^ Pour t’as définition d’une oeuvre d’art sache que tu es complètement à coté de tes bottes. Mais concernant cet acte que c’est permis l’artiste, je respecte ta pensé. u_u

  1. Kusamakura

    C’est super! J’avoue que « ça peut être dangereux », mais bon, ça agrémente! C’est joliment fait et sacrément osé de faire ça au Japon! C’est pour ça que c’est encore plus pertinent 😉
    Merci pour l’article, je vais relayer 😉

    • chris

      au Japon, c’est mal vu d' »oser » des choses de ce genre sur des panneau censé servir à la sécurité. Il suffit d’un con de ce genre pour que la moitié des japonais ai une mauvaise image des francais, vous faites chier.

      • Sawahata

        Je pense plutôt Chris, que ta façon de réagir, gueularde, critique et insultante c’est ça qui nourrit l’image négative que les Japonais ont des français.
        Si tu n’es pas content de ce nouveau genre d’art, tu n’as qu’à aller les décoller par toi-même. 笑!
        Cordialement.

      • chris

        la police est entrain de les décoller au Japon, est ce que cela ne suffit pas à prouver que cet « art » est malvenu au Japon? C’est totalement égoiste de montrer son ‘art » à des personnes qui ne souhaitent pas le voir et de plus, dans un pays ou meme les autochtones ne se permettraient jamais de faire ce genre de crasse. Je persiste et signe, c’est irresponsable et cela donne une mauvaise image des francais, si les japonais voyaient que je m’enervait (j’assume) à ce sujet, je peux vous assurer qu’ils seraient d’accord avec moi et si vous trouvez des specimens qui approuvent ce genre d’acte, ce sera sans doute des japonais qui vivent hors du Japon et « occidentalisés ».

      • Lumi

        vous savez, il y a aussi des graffeurs et street artistes japonais.

      • Saroun

        Lumi à parfaitement raison, il y en a pas qu’un d’ailleurs. Une oeuvre n’est pas faite pour plaire à tout le monde et parfois (ici ce n’est pas le cas) elle est vraiment faite pour déranger. De plus, en occident aussi c’est interdit, et en occident aussi certaines personnes (beaucoup moins c’est sur) n’aime pas ça. Mais c’est le but, une oeuvre est faite pour être faire partager quelque chose à quelqu’un, ou alors faire ressentir quelque chose à quelqu’un et c’est son cas, évidemment plein de Japonais aime et d’autre non. Certain son ouvert à des choses et son capable de voir le but de cet oeuvre, et d’autre non. Cet artiste à tout mon respect, et ton avis, Chris, l’a aussi. ^_^

  2. Mimisan

    Certains de ces tags ont de l’humour,d’autres, bof… ne donnent pas trop la justification du titre d’artiste.
    Et sur des panneaux de signalisation… comme déjà dit par quelqu’un, pour la sécurité routière, c’est pas terrible comme choix.

    • chris

      J’ai demandé l’avis de ma femme (japonaise) et en france depuis 4 ans maintenant. Sa réponse : « Je ne comprends pas comment un etranger peut se permettre de faire son art sur les biens publics payés avec les impots des japonais, de plus cela créé du travail inutile pour les personnes qui vont devoir enlevé les autocollants ». Voila… Donc si les japonais sont cons, dites leur bien et continuez d’avoir toujours raison.

      • Yagyu Jube

        j’ai demande leurs a ma mere et ma femme, toutes deux Japonaises, et elles ont trouvé que le danger cree par ces stickers est completement dependent de l’endroit et du traffic aux abords du panneau choisi. Elles ont aussi trouvé que le Japon et sa police ont la facheuse tendance a censurer les artistes comme ろくでなし子, l’artiste detenue et arretee 2 fois l’annee derniere sans base legale, a la limite de la constitutionnalite. Tout comme la recente adoption de la 秘密保護法 , loi liberticide indigne d’une democratie du 21eme siècle. Elles en ont conclu que ce genre de demarche artistique n’etait que benefique pour la societe japonaise et que le pouvoir subversif de l’art de rue se posait en figure de resistance contre un governement Abe toujours plus enclin a satisfaire les encore trop nombreux reactionnaires de ce pays.
        Je me permets d’ajouter a ce propos que tous les etrangers residents au Japon sont egalement contribuables et donc l’argument de propriete des panneaux de signalisation est fallacieux.

      • chris

        Non ce n’est pas fallacieux. Foutaise de faux « républicain » qui pense que payer des impôts dans un pays permet de se définir comme « fils » de ce pays et de penser qu’il peut faire tout ce qu’il veut même plus que les autochtones. C’est à gerber. Ce genre de personne n’as qu’à rester en France ou c’est la pensée qui règne malheureusement. Il est bien facile de qualifier de « réactionnaire » tout ce qui est contre la décadence. C’est à la mode, bientot, ceux qui seront contre les tags sur les murs seront vitent amenés au point goldwin?

        Est ce que tu es Japonais? Ta mère et ta femme vivent -elles au Japon. J’en doute fort. Si jamais quelque me raconte encore que les Japonais sont en partie d’accord avec ce genre d’artiste, je propose de poser une question sur le Yahoo QR Japonais et nous verrons. Si j’ai tors, je ferais mon meaculpa ici sur ces commentaires.

      • karrde

        Je comprends pas pourquoi ces réactions de haine. je pense que si ça avait été un japonais qui avait fait ça on aurait eu le droit à beaucoup plus de commentaires positifs.

      • chris

        @karrde
        « si ça avait été un japonais qui avait fait ça on aurait eu le droit à beaucoup plus de commentaires positifs. »

        Oui en effet, car un japonais normal n’ira jamais rien faire de tel, le fait que ce soit un etranger énerve encore plus et les japonais, et les etrangers comme moi qui se feront généraliser comme des vandales à cause de dechet. En France je pense qu’on constate bien que l’amalgame se fait TOUJOURS malgré ceux qui se battent contre quand certains actes sont perpetrés et que cela jette l’oprobe sur toute une communauté…

      • sawahata

        Même si je suis d accord sur plusieurs certains points avec vous Chris, je n aime pas votre façon de vous exprimer. Vous pouvez argumenter sans agressivité. Vous perdez toute crédibilité à insulter. le débat peut être fait sans vulgarité. C est même intéressant de voir différent point de vue. Tout cela peut être fait dans le respect de l’autre. Votre avis n est pas universel. Et vous aurez beau dire n’importe quoi, c est une vérité absolue même auprès des japonais.

      • Yagyu Jube

        Bon puisqu’ apparemment on se tutoie, je t’invite a calmer tes ardeurs de jeune adulte exite et de parfaire ta connaissance de la contestation et de l’art moderne au Japon.
        De plus je te prie de ne pas te ridiculiser en supputant des choses que tu n’es a l’evidence pas assez perspicace pour deviner juste.
        Je suis, certes un peu dans l’illegalite, titulaire en effet des 2 passeports (Francais et Japonais) comme certains Franco-Japonais de ma generation; les privilegies dont les parents purent justifier d’une adresse de residence dans les 2 pays…
        Il ne t’aura sans doute pas echappe que je m’etais cependant garde de donner mon avis personnel sur la question car, au dela de la citoyennete japonaise que me donne mon passeport, je me considere comme un enfant de la republique francaise, eduque dans ses ecoles, college, lycée et universites.
        Et s’il est vrai que ma mere reside en France depuis 35 ans, j’ habite pour ma part au Japon depuis 13 ans. Ma femme comme mes 2 enfants sont des Japonais non bi-nationnaux et n’ont connu que l’archipel comme pays de residence.
        De plus, j’attendais de ta part des arguments quant aux points que j’avais releve; en vain, les seules armes dont tu sembles disposer sont l’insulte et l’hyperbole, refuges des faibles d’esprit confrontes a leurs contradictions et limites. L’amalgame entre la decadence et la subversion a ete la marque de fabrique de tous les regimes totalitaires de l’histoire moderne de Pinochet a Mao, qui trouverent la le moyen de faire taire les voix dissidentes tout en annihilant la possibilite du debat d’idees.
        Depuis que j’habite a Kitazawa, je suis devenu par la force des choses expert en demontage d’argumentaire bas-frontiste a propos de la societe japonaise.
        Je ne peux me rappeler toutes les occasions en lesquelles j’ai eu affaire ici a un expatrie, la a un touriste qui avaient pour point commun d’avoir une lecture totalement partisane des raisons a l’origine de la securite, de la politesse et de la retenue legendaires de la societe civilian nippone.
        Des themes aussi risibles que l’homogeneite nationale ou la faible proportion de population immigree n’etant jamais tres longs a se faire attendre dans la bouche de ces gens…
        Laisse-moi donc rire quand tu proposes une question sur un site generaliste pour appuyer ton propos. Tu n’es pas, je l’espere, sans ignorer que les commentaires de ce genre de site n’ont absolument aucune valeur representative ne serait-ce que par les conditions d’inscription.
        De plus, je me demande bien quelles qualifications et references tu as pour decider de ce qu’est la normalite pour un Japonais. De surcroit en tant qu’etranger.
        Quant a ton image de 外国人 qui serait soi-disant ecornee par les actions de tes vils semblables faux republicains au Japon, je pense que la vehemence du ton et l’incapacite a la discussion que tu montres ici sont autrement plus prejudiciables a l’image des etrangers en general et a la tienne en particulier que le travail sans reelle portee d’un artiste a la notoriete confidentielle.
        Je finirai en te conseillant de ne pas attendre d’avoir 30 ans pour te cultiver et apprendre a ecrire ta langue maternelle dans une grammaire et syntaxe correctes.
        Et si jamais tu viens par ici, fais-moi signe, je me ferai un plaisir de te calmer mon grand.
        Amicalement

      • chris

        @Yagyu Jube

        Je te remercie de t’être donné tant de mal pour écrire dans un bon français et montrer à quel point il est crucial pour toi de rabattre mon caquet de jeune adulte excité (et qui sait peut-être même encore puceau), soit dit-en passant, une bien curieuse occupation pour un sage comme toi sur qui sont censées glisser les plus vilaines boues idéologiques, ô toi, grand héron sage au chaste plumage. Ou bien serait-ce là le moyen de te faire mousser sur ce petit espace de discutions? Allez, je vais te répondre en te laissant le bénéfice du doute et en tachant de faire un effort pour te répondre dans une meilleure syntaxe car c’est le seul argument auquel j’ai donné de la valeur dans le tissus d’inepties de soixante-huitard pompeux que tu m’as pondu.

        Sache aussi que le tutoiement est plutôt d’usage sur les forums, il ne faut donc pas t’en offusquer car cela risquerais de te faire passer pour un vieux réactionnaire, tu imagines la honte pour un pourfendeur de bas frontistes comme toi!

        En tous les cas, pour quelqu’un qui veut donner des leçons d’humilité, je dois dire que tu n’es pas le dernier dans la contradiction. Si tu n’as pas fait l’erreur de répondre avec autant de violence que moi, tu ne t’es pas gené pour m’insulter de faible d’esprit ou de t’auto-qualifier d’expert. Je ne suis pas choqué par les mots même violents ou vulgaire (je suis conscient que cela n’est pas très digne et encore moins en accord avec la mentalité japonaise), mais je ne donne pas plus de valeur à tes mots malgré leur absence de vulgarité visible. Il y a beaucoup de vulgarité sous jacente en réalité, rapelle toi les mots de Coluche sur la vulgarité.Étonnant pour quelqu’un qui est né l’année ou Coluche s’est éteint n’est ce pas.

        Je ne conteste pas le fait d’être un peu trop fougueux parfois mais je ne fais pas comme toi dans la duplicité. Pour un binational, je sais que ce n’est pas un gros problème… Je ne vois pas en effet, comment il est possible de se déclarer citoyen japonais (dans un sens plus profond que le sens littéral « habitant au Japon ») tout en étant un « enfant de la république française ». Tu es un français qui vit au Japon point. Cette seule phrase montre à quel point tu es intrinsèquement resté Français d’ailleurs. Loin de cracher sur mon pays de naissance et de penser que c’est quelque chose de mal, je resterais persuadé en revanche que ce n’est surement pas quelqu’un comme toi qui me donnera des leçons sur la mentalité japonaise dont tu semble ignorer, au moins, une partie importante, Japon, qui comme tu le sait, interdit la bi-nationalité, mais cela tu te refuse sans doute à l’accepter, à l’instar du fait que de tagguer des panneaux de signalisation est inacceptable. Au moins la dessus, tu es cohérent. Je suis juste surpris qu’après 13ans passé au Japon, tu ne te soit pas plus adapté 郷に入れば郷に従え doit être un adage inconnu chez toi?

        En France on dit « A Rome on fait comme les Romains » je crois…

        Tu dis que je n’ai pas répondu à tes arguments, laisse moi ici corriger ce problème :

        « j’ai demande leurs a ma mere et ma femme, toutes deux Japonaises, et elles ont trouvé que le danger cree par ces stickers est completement dependent de l’endroit et du traffic aux abords du panneau choisi. »

        Dans toute (le mot tout est relatif) la littérature japonaise que j’ai étudié, j’ai constaté que le pragmatisme de ce genre est très mal vu et que ce sont les principes qui règnent dans la mentalité japonaise ancestrale. Ceci expliquant parfois des comportements qui paraissent bizarres ou jusqu’au-boutiste aux occidentaux. Au Japon, la plupart diront « on ne doit écrire sur les panneaux de signalisation », il n’y a pas de « mais » ou de « dans ces circonstances ». Cette façon de remettre en cause des principes de vivre ensemble pour un individu, c’est là la marque de l’occident. Je ne jugerais pas ta femme ni ta mère mais je pense que leur façon de penser sur ce cas n’est surement pas la généralité, or, au Japon, c’est la généralité qui prime et cela même au dessus du pragmatique, de l’art ou de quoi que soit d’autre. Je déteste toute personne qui veux changer le Japon dans un sens inverse et occidentalisé car c’est pour moi ce qui caractérise le Japon en partie.

        Par rapport au  » un governement Abe toujours plus enclin a satisfaire les encore trop nombreux reactionnaires de ce pays. » Je pense que ce que tu qualifie de « reactionnaires » est malheuresement (pour toi) la majorité des japonais. Devrais tu changer de pays car tu es une minorité? Cela dit, je n’ai vécu que dans le Tohoku, il est possible que la mentalité soit plus réactionnaire que la ou tu vis? A voir. Cela me convient parfaitement pour ma part. Il est vrai que la politique de Le Pen est presque la normalité au Japon sur les questions de protectionisme, patrimoine, immigration, droit du sang, peine de mort et j’en passe. Mais comment fait quelqu’un comme toi au Japon, vraiment je me le demande.

        « Je me permets d’ajouter a ce propos que tous les etrangers residents au Japon sont egalement contribuables et donc l’argument de propriete des panneaux de signalisation est fallacieux. »

        Je pense moi que les etrangers dans un pays doivent être deux fois plus contribuables que les résidents natifs (pas financièrement j’entends). En France, ce principe est loin d’être appliqué et je le regrette. J’ai remarqué que beaucoup d’étrangers au Japon sont remarquables et appréciés des japonais, certains perpetuent meme certaines traditions que les jeunes japonais oublient (le polissage des sabres par exemple). Si je vais au Japon, je souhaite faire partie de ceux-la. Si je n’y parviens pas, au moins j’aurais essayé de le faire et je serais deux fois plus attentif à ne pas faire d’erreurs qui donneraient une mauvaise image des occidentaux et des français aux Japonais. Voila pourquoi je suis fâché quand je vois ce que cet artiste de pacotille fait sur les panneaux japonais.

        Voila donc pour l’argumentation sur ton premier message,

        sur le deuxieme :

         » L’amalgame entre la decadence et la subversion a ete la marque de fabrique de tous les regimes totalitaires de l’histoire moderne de Pinochet a Mao » Voila une belle reflexion comme on aime.

        Je te répondrais qu’à l’inverse, de qualifier tout ce qui est décadent de simplement subversif est ce qui a mené de grandes civilisations à leur perte (cf empire Romain). (cf, toute l’europe actuelle en déclin).

        « Depuis que j’habite a Kitazawa, je suis devenu par la force des choses expert en demontage d’argumentaire bas-frontiste a propos de la societe japonaise. » Je ne connais pas Kitazawa, sauf la station « shimo kitazawa », je ne sais si ça a un lien. Pourquoi est que « par la force des choses etc »? Il y a beaucoup de tes amis réacs là bas? Tu m’excusera de penser qu’en toute honnêteté, tes arguments me paraissent loin d’être convaincants.

         »
        Des themes aussi risibles que l’homogeneite nationale ou la faible proportion de population immigree n’etant jamais tres longs a se faire attendre dans la bouche de ces gens… »

        Penser que l’homogeneité au Japon est un theme risible me fait tout bonnement halluciner, tu dois vivre dans une bulle? Aussi, la retenue légendaire de la société nippone n’est pas une légende du tout mais bien une réalité ET je ne pense pas qu’avoir une lecture totalement partisane pour le Japon soit une mauvaise chose. C’est grace à leur patriotisme, voir nationalisme (je sais tu va vomir) que ce pays est troisieme puissance mondiale malgré un si petit « terrain ». Tu crois que les japonais auraient pu faire du Japon un si grand pays si, comme les francais, ils ne travaillaient que dans l’espoir de s’acheter de l’electroménager et de nourir leur famille. Non les japonais travaillent pour le Japon. Et si cela mene à des dérives, et si cela n’est pas la perfection, si cela mene au suicide regretable de certains par une pression trop forte, c’est bien cela qui fait du Japon une très grande puissance (surtout historique car maintenant bon…), culture et économie.

        « Laisse-moi donc rire quand tu proposes une question sur un site generaliste pour appuyer ton propos. Tu n’es pas, je l’espere, sans ignorer que les commentaires de ce genre de site n’ont absolument aucune valeur representative ne serait-ce que par les conditions d’inscription. »

        Je pense que ça a une bonne valeur représentative moi au contraire, je ne vois pas ce qu’on a voir les conditions d’inscription??? Bon ok, les plus de 60ans ne répondrons sans doute pas mais bon…

        « De plus, je me demande bien quelles qualifications et references tu as pour decider de ce qu’est la normalite pour un Japonais. De surcroit en tant qu’etranger. »

        Mes qualifications sont un amour profond pour le Japon depuis l’enfance, cet amour dont parle Amélie Nothomb comme d’un « éblouissement d’enfance » évoluant pour ma part, et grandissant au cours de la pratique des arts martiaux japonais, de la calligraphie, de l’étude (modérée) des grands livres du Japon (Hagakure, Genji monogatari, gorin no sho, Bushido de Nitobe, Mishima etc), je m’efforce actuellement de lire des ouvrages plus moderne car l’évolution est une chose importante au Japon mais cela sans renier son âme. Mes qualifications sont d’avoir vécu également au Japon et de travailler quotidiennement avec des Japonais. Cet amour du Japon transcende toute logique, tout pragmatisme, c’est ce qui fera de moi ce que tu qualifiera peut etre de « taré ». Cela étant, je ne me considererais jamais comme un Japonais car je suis né en Bretagne, je suis donc Breton, Français et parle le francais, je n’ai qu’un et n’aurais à jamais qu’un seul passeport. C’est un respect pour le pays d’ou je viens et celui ou je vis que de ne pas en avoir deux (chose incompréhensible pour toi). Au Japon, je serais amené peut etre à devoir oublier certains comportements bien francais comme celui de répondre en argumentant pour tout (avec vulgarité et violence parfois dans mon cas), à devoir arreter de trouver des excuses quand je suis en retard etc. Je n’oublie pas qui je suis, mais je n’irais pas amener les sales manies de Français au Japon comme cet artiste.

        « Quant a ton image de 外国人 qui serait soi-disant ecornee par les actions de tes vils semblables faux republicains au Japon, je pense que la vehemence du ton et l’incapacite a la discussion que tu montres ici sont autrement plus prejudiciables a l’image des etrangers en general et a la tienne en particulier que le travail sans reelle portee d’un artiste a la notoriete confidentielle.
         »

        Je pense que tu as tors et qu’un japonais appréciera plus un language grossier qui défend le bien commun qu’un artiste qui salit leur panneaux de signalisation. De plus, on est pas au Japon sur ce forum qui est consulté par des Français en grande majorité.

        « Je finirai en te conseillant de ne pas attendre d’avoir 30 ans pour te cultiver et apprendre a ecrire ta langue maternelle dans une grammaire et syntaxe correctes. »

        Je t’emmerde

        « Et si jamais tu viens par ici, fais-moi signe, je me ferai un plaisir de te calmer mon grand. »

        Je réitère ma réponse précédente

        « Amicalement »
        Je suis ton serviteur et ton valet.

Laisser un commentaire