Le gouvernement japonais va verser 1 million $ au Canada et à la Colombie pour nettoyer les débris qui ont échoué sur la côte de la Colombie-Britannique après le tsunami de 2011.

 

Le consul général du Japon, Seiji Okada, au nom de M. H.E. Kaoru Ishikawa, ambassadeur du Japon au Canada, a indiqué mercredi que cette annonce démontrait la bonne volonté de son pays à l’égard d’une nation qui a été parmi les premières à offrir son aide.

M. Okada a souligné que les Canadiens ont délié les cordons de leurs bourses et ont donné des millions de dollars pour aider le Japon.

Le financement sera affecté à des activités exercées aux fins suivantes : aider les collectivités côtières et les Premières nations à planifier, à gérer et à réaliser les mesures de nettoyage des débris ; effectuer une surveillance du littoral et collecter et éliminer les gros objets laissés par le tsunami ; tenir des séances de formation et d’information sur l’identification et l’élimination des débris du tsunami ; soutenir les efforts de nettoyage des débris du tsunami menés dans les parcs côtiers provinciaux et fédéraux.

La supervision du financement sera effectuée par le comité fédéral-provincial de coordination relatif aux débris du tsunami.

Ce comité travaillera avec les administrations locales, les organismes de bénévolat, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis, ainsi que les États de la Californie, de l’Oregon et du Washington aux États-Unis en vue d’élaborer une intervention coordonnée de nettoyage des débris du tsunami sur les rives communes des deux pays.

Des représentants d’Environnement Canada et du ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique coprésideront le comité.

Discussions

Laisser un commentaire