Selon l’opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, de l’eau hautement contaminée aurait été introduite par erreur dans un bâtiment inapproprié.

 

Au niveau des réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale, de l’eau est injectée pour le refroidissement du combustible nucléaire fondu. Le liquide hautement contaminé est ensuite extrait et transvasé vers de nombreux bâtiments de stockage avant de finir dans une installation de retraitement.

Selon la Compagnie d’électricité de Tokyo, le niveau de l’eau aurait diminué entre jeudi et dimanche dans les bâtiments de stockage. Quatre pompes qui n’auraient pas dû être utilisées étaient en effet activées.

Ces quatre pompes auraient expulsé l’eau contaminée dans la direction opposée ou dans le sous-sol d’un local dédié à l’incinération.

Près de 240 tonnes d’eau contaminée ont été trouvées dans le bâtiment. Selon Tepco, cette eau serait toutefois maintenue à l’intérieur car il n’y aurait aucune ouverture entre le sous-sol et l’extérieur.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire