De novembre 2012 à mars 2013, Toyota Motor Corporation (TMC) va mener une série d’essais de validation dans la préfecture d’Aichi, au Japon, afin d’évaluer divers aspects pratiques du déploiement à grande échelle de bornes de recharge standard pour véhicules hybrides électriques rechargeables (VHER) et véhicules électriques (VE). Ils seront conduits conjointement avec deux administrations locales et dix entreprises.

Pour l’instant, l’installation de bornes de recharge au Japon est laissée au bon vouloir d’organismes commerciaux et non commerciaux, et il n’existe aucun moyen défini de récupérer les frais d’installation.

Pour y remédier, des administrations nationales et locales ont fixé des objectifs chiffrés et un calendrier de déploiement de bornes de recharge afin d’encourager l’adoption des véhicules de nouvelle génération tels que les VHER et les VE.

Ces essais vont étudier les meilleurs sites possibles d’implantation des bornes, ainsi que les méthodes d’utilisation et de facturation. Ils visent à faciliter la création d’une vaste infrastructure de recharge – condition indispensable à la généralisation de ces véhicules et à l’avènement d’une société « décarbonée ».

Cible première de ces tests : des bornes standard utilisables à la fois par les VHER et les VE, qui permettront aux exploitants de limiter les coûts d’installation. Seront notamment examinés les trois domaines suivants :

1. Mise au point et déploiement d’une nouvelle borne de recharge à pièces (basée sur le chargeur « G-Station » de Toyota Media Service Corporation), afin d’étudier la faisabilité de différentes solutions de facturation et tranches tarifaires.

2. Installation d’une vingtaine de bornes de recharge standards dans des zones de commerces, des sites et parkings publics et d’autres lieux similaires, afin d’analyser les habitudes d’utilisation, la pertinence des points d’implantation et les méthodes d’utilisation.

3. Test de communication de diverses informations via la connexion Wi-Fi des bornes G-Station, et évaluation de l’utilité de différents types d’information, comme par exemple les heures d’ouverture et les événements des commerces.

Ces essais de validation sont éligibles aux subventions du “Programme d’aide à la R&D pour la création de la Nouvelle Aichi” applicable à l’exercice fiscal 2012. Ces fonds serviront principalement à financer l’installation des bornes de recharge destinées aux essais.

Par ce type d’initiative, TMC entend proposer un schéma adéquat de déploiement des bornes et aider les exploitants à récupérer leurs frais généraux. Bien sûr, TMC compte appuyer le développement et la percée commerciale des VHER, VE et autres véhicules de demain, et participer à l’évolution des infrastructures de recharge.

Discussions

Laisser un commentaire