Toyota va faire de la Thaïlande son principal centre de production de moteurs à destination des pays émergents, et en particulier des pays de l’Asean qui formeront une communauté économique à partir de 2015.

Toyota Motor Corp a annoncé l’investissement de 40 milliards de yens (environ 400 million d’euros) pour accroître sa capacité de fabrication de moteurs diesel en Thaïlande de 290.000 à plus de 600.000.

L’expansion de l’usine de Siam Toyota Manufacturing Co Ltd est prévue pour être achevée à la fin de 2015, ce qui aidera l’entreprise à mieux faire face à la demande croissante de véhicules dans le cadre du « Projet international Innovative Vehicle Multi-Purpose » destiné en priorité aux marchés émergents. L’investissement permettrait à Siam Toyota Manufacturing, basé à Chon Buri, d’embaucher 450 travailleurs de plus, selon le quotidien d’informations économiques The Nation.

Récemment des rumeurs ont fait état d’une possible fermeture des usines Toyota en Chine, sur fonds de manifestations hostiles au Japon en Chine, et de tensions diplomatiques entre les deux pays. Une éventualité qui pourrait profiter à la Thaïlande, qui est déjà un centre de production clé pour le constructeur japonais.

Toyota Motor Corp, Nissan Motor Co et Honda Motor Co ont déjà annoncé un plan visant à réduire leur production en Chine de près de moitié, selon le journal japonais Nikkei alors qu’un conflit territorial entre les deux plus grandes économies d’Asie a provoqué une chute importante des  ventes de voitures japonaises sur le  plus grand marché automobile mondial.

Les ventes des constructeurs automobiles japonais ont plongé en Chine depuis que des protestations violentes et des appels au boycott de produits japonais ont éclaté à travers la Chine suite au conflit autour des îles Diaoyu dans la mer de Chine orientale.

 

 

Source: Thailande-fr

Discussions

Laisser un commentaire