Au Japon, Toyota vient de mettre en service une station d’autopartage électrique à Toyota City associant mobilité et énergies renouvelables.

 

Baptisée Ha:mo (Harmonious Mobility Network) et présentée en 2011 lors du salon de l’automobile de Tokyo, cette station vient compléter l’offre de transport existante et s’articule autour de deux principaux axes :

Un service d’autopartage électrique associant voitures et vélos électriques. Celui-ci est ainsi composé de cinq vélos à assistance électrique, fournis par Yamaha, et de trois mini-véhicules électriques semblables à la Twizy de Renault.

Baptisés COMS, ces véhicules sont fabriqués par Toyota Auto Body et ne sont pour l’heure disponibles qu’au Japon. L’accès aux véhicules est automatisé via l’utilisation d’une carte RFID.

La production et la distribution d’énergie puisque la station est équipée de cellules photovoltaïques associé à un système de stockage d’énergie, d’une capacité de 7.8 kWh, emmagasinant l’électricité pour la restituer lors de la charge des véhicules.

 

 

 

20 stations d’ici fin 2013

 

D’ici fin 2013, Toyota compte étendre rapidement son service à d’autres quartiers de la ville et prévoit la mise en place de 100 voitures et 100 vélos à assistance électrique répartis dans 20 stations.

Le constructeur japonais a également d’autres projets en cours et prévoit notamment une expérimentation en France, à Grenoble, où 70 véhicules électriques i-Road seront proposés en autopartage à compter de fin 2014 en collaboration avec la municipalité et EDF.

 

 

Source: Avem

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire