Le constructeur japonais garantira désormais ses batteries de voitures hybrides (thermiques et électriques) 10 ans ou 175.000 kilomètres, au lieu de 5 ans et 100.000 kilomètres jusqu’ici. Une opération marketing pour tranquilliser le client.

 

Pionnier de la technologie hybride, le japonais Toyota a passé mi-avril la barre des 5 millions de véhicules hybrides vendus dans le monde.

En guise d’anniversaire, le groupe nippon  garantira désormais ses batteries 10 ans ou 175.000 kilomètres (au lieu de 5 ans et 100.000 kilomètres précédemment). Une opération intéressante pour le client, mais aussi pour le constructeur.

Car, pour bénéficier de cette extension de garantie, l’automobiliste doit passer au bout de cinq ans un bilan de santé de ses batteries, renouvelable chaque année, et bien évidemment payant (35 euros, hors taxes)!

Il faut donc, pour avoir la garantie supplémentaire, que, à chaque fois, le véhicule soit considéré comme conforme…

 

Perspective rassurante

 

Il s’agit néanmoins d’une rassurante perspective de tranquillité pour le client. Car les modèles hybrides (moteurs essence-électrique) de Toyota et de sa marque de luxe Lexus sont réputés très fiables.

On se rappelle toutefois que, il y a quelques années, les Toyota Prius II hybrides avaient déjà été un temps garanties 8 ans  ou 160.000 kilomètres (sans visite annuelle)…

Beaucoup de constructeurs jouent sur l’allongement de la garantie pour attirer les acheteurs. Au milieu des années 1990, Toyota lui-même avait garanti jusqu’à un million de  kilomètres quelques modèles à essence.

Honda a lancé en janvier dernier la garantie d’ un million de kilomètres ou dix ans sur les seuls organes du moteur, pour le lancement de sa nouvelle berline compacte diesel Civic 1.6 i-DTEC.

Une opération de promotion pour les premiers clients qui auraient immatriculé leur véhicule avant le 31 mars! Le coréen Kia offre sept ans de garantie (ou 150.000 kilomètres) sur sa gamme en France. Sa marque soeur Hyundai en propose cinq… mais sans limitation de kilométrage.

 

Tiers des volumes

 

En France, Toyota (avec Lexus) met en tous cas le paquet sur les véhicules hybrides, la garantie de 10 ans étant un argument de plus pour faire venir le chaland.

Les hybrides représentent aujourd’hui plus du tiers des volumes totaux de la firme. 65.200 modèles hybrides ont été écoulés dans l’Hexagone  de 2000 à fin 2012, dont 15.113 l’an passé.

Si les Prius et les Lexus GS, LS et Rx viennent du Japon, la berline compacte Auris h est produite en Grande-Bretagne, la petite Yaris h en France. Les systèmes hybrides viennent toutefois  tous du Japon.

 

Un marché en croissance

 

Les  véhicules « verts » hybrides et électriques devraient passer de 1,7% de la production automobile mondiale en 2011 à près de 5% en 2016, près de 6,3% en 2020, selon les prévisions du consultant PWC.

D’après une étude un peu plus ancienne du même cabinet,  le marché auto mondial devrait passer, d’ici à 2017, à 4,1% de véhicules hybrides et 1% d’électriques.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: La tribune

Discussions

Laisser un commentaire