La découverte d’une bombe datant de la Seconde guerre mondiale à proximité du tarmac d’un des aéroports régionaux les plus fréquentés du Japon a entraîné l’annulation de tout le trafic sur le site, ont indiqué les autorités mardi.

 

L’engin, qui pèse quelque 225 kg, a été découvert lundi soir par un ouvrier travaillant sur la remise en état des systèmes d’évacuation des eaux, près de l’aéroport de Sendai, à 300 km au nord-est de Tokyo. La bombe avait vraisemblablement été larguée par des avions américains lors de la Seconde guerre mondiale.

Les 92 vols intérieurs et internationaux prévus mardi au départ ou à l’arrivée ont été annulés, pendant que les démineurs, des militaires japonais, neutralisaient la bombe.

Selon les médias locaux, l’engin mesure 110 cm de longueur et 35 cm de large.

En cas d’explosion, des fragments pourraient être projetés jusqu’à un km de distance, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK, qui affirme que les autorités envisagent d’évacuer le lieu.

Près de 70 ans après la fin de la guerre, des bombes et des obus sont encore trouvés sur le territoire japonais, notamment sur l’île d’Okinawa (sud), site de batailles sanglantes entre le Japon et les forces alliées.

L’aéroport de Sendai avait été entièrement inondé lors du tsunami provoqué par un tremblement de terre, le 11 mars 2011, avant d’être rapidement remis en état et de rouvrir.

 

 

Source: le point

Discussions

Laisser un commentaire