Le ministre japonais Keiji Furuya est en tournée aux Etats-Unis où il appelle au soutien de la communauté internationale pour une résolution du dossier des enlèvements de ressortissants nippons, entre autres nationalités, par des agents de Pyongyang.

 

M. Furuya, qui est en charge du dossier, entamera ce jeudi une tournée de 4 jours. Il participera à deux symposiums organisés par le gouvernement japonais.

Il prévoit de signaler aux participants la détermination du premier ministre Shinzo Abe à résoudre ce dossier des enlèvements.

Il indiquera par ailleurs que le Japon n’a pas l’intention de normaliser ses relations avec la Corée du Nord, ni même de lui fournir une aide alimentaire, tant que le problème ne sera pas résolu.

Keiji Furuya précisera que plus d’une dizaine de pays ont été victimes de ces enlèvements, notamment le Japon, la Corée du Sud et la Thaïlande. Il en profitera donc pour réclamer une contribution de la communauté internationale.

Discussions

Laisser un commentaire