Dans le cadre de ses efforts visant à stimuler son hospitalité « omotenashi », Tokyo va désormais proposer des guides pour les visiteurs étrangers dans les grandes gares de la capitale.

 

Le gouvernement métropolitain de Tokyo a annoncé que des guides bénévoles appelés « Omotenashi Tokyo » commenceront à proposer gratuitement leurs services dès le 19 juin, dans les gares de Shinjuku et Ueno.

Travaillant en binôme, les guides porteront des uniformes bleu et blanc et s’adresseront aux touristes étrangers en anglais et en chinois. Ils pourront également recommander des sites touristiques en utilisant leurs tablettes.

4 binômes travailleront de 11 heures à 17 heures les vendredis, samedis et dimanches dans la partie ouest de la gare de Shinjuku et autour de la gare d’Ueno.

Tokyo envisage d’étendre ce type de service à d’autres endroits tels que les quartiers d’Akihabara, Ginza et Asakusa.

Le gouvernement métropolitain a déclaré qu’il envisageait également de créer un comité pour la gare de Shinjuku, comprenant des administrateurs, des sociétés de chemin de fer et des experts, afin de rendre celle-ci et ses environs plus commode.

En moyenne, 3,6 millions de personnes utilisent les gares de Shinjuku, dont Seibu Shinjuku et Shinjuku Nishiguchi, et ses 12 liaisons ferroviaires, selon le gouvernement.

▼ Avec un tel costume, il vous sera difficile de les louper

guide-japon-gratuit-Tokyo

Source : Yomiuri

Discussions

3 Réponses

  1. facto

    C’est un plus en plus des plus au Japon.
    Dans l’ensemble tout le monde cherche à vous aider si vous cherchez quelque chose en tant qu’étranger. Les différents points d’informations touristiques dans les grandes gares sont très serviables et les préposés aux moment de rentrer dans les gares essayent de répondre à vos demandes même si vous ne parlez pas la même langue.

  2. Dio Brando

    Tres bonne initiative.
    Faut avouer que Shinjuku etant la plus grande gare du monde, je connais beaucoup de monde qui s’est deja perdu dedans, un vrai labyrinthe ou les touristes peuvent se perdre.

    • facto

      J’avoue que s’y perdre et dû au stress de ne pas trouver son chemin. Tout y est indiqué en code couleur et numéro. C’est la panique les deux premiers jours en général ensuite c’est très intuitif je trouve.

Laisser un commentaire